L'INSCRIPTION A L'ÉCOLE SE FAIT À TOUT MOMENT DE L'ANNÉE

ICI POUR S'INSCRIRE AUX COURS D'ASTROLOGIE KARMIQUE DE LAURENCE LARZUL

lundi 5 avril 2021

Philippe Guillemant permet de comprendre pourquoi un astrologue peut être plus intelligent qu'un scientifique

 Philippe Guillemant permet de comprendre pourquoi un astrologue peut être plus intelligent qu'un scientifique

Voilà un physicien qui, bien que pratiquant l'I.A., ne s'est pas mentalement laissé limité par son "formatage" scientifique.  J'ai déjà évoqué le fait que la pratique astrologique, en soi, permet d'unir cerveau gauche à cerveau droit ce qui conduit à "muscler l'intuition" pour accéder au "mental intuitif". Or, c'est la condition même d'une véritable intelligence comme le dit Philippe Guillemant dans cette vidéo. Certes, peut être que l'astrologue ne saura ni écrire des équations, ni des algoritmes, mais nous n'en avons pas besoin puisque la "déduction logique" est accélérée ce qui nous permet de nous dispenser de ce qui n'est au fond qu'un "support". Mettez de la même façon "un scientifique" devant une carte astrale : il est douteux qu'il y comprenne quoi que ce soit ! Mais comme "la société actuelle" les valorise, cela leur permet de dénigrer l'astrologie à laquelle ils ne comprennent rien pour la bonne raison qu'il y ont jamais été formés ! 

C'est pour cette raison que les pseudos débats médiatiques opposant un astrologue à un "rationaliste de service" m'ont toujours semblé aberrants dans la mesure où l'on oppose deux modes de pensée absolument incompatibles. Et le préjugé social étant en faveur du formatage scientifique, on dénigrera l'astrologue au simple fait qu'il n'est pas soumis à ce formatage ! Quel intérêt pour un astrologue sérieux de participer à un tel "show télévisuel" n'ayant à dessein que de le discréditer au profit de la science ? Je n'ai jamais vu en quoi participer à "cette farce" pouvait contribuer à la défense de l'astrologie. 

Selon "la science dure", de plus, l'intuition pure n'étant pas "reproductible" : ce n'est pas scientifique. Entendez par là : pas copiable donc pas vendable en quantité industrielle et encore moins "brèvetable". Et oui, le mental intuitif correspond à une faculté "prophétique" et on ne trouve pas ça sur le marché, c'est certain ! Même si l'on a appris que le moteur de recherche de Google cherchait à "jouer les prophètes"...

Et voilà bien ce qui distingue la science de la spiritualité qui n'a aucune visée mercantile mais vise à comprendre-maîtriser, puis... libérer.

Les affirmations de l'astrologue peuvent paraître de ce fait "gratuites" mais c'est ce qui en fait la préciosité ! C'est en raison d'une longue pratique de cette "discipline spirituelle" que ce niveau de virtuosité mentale peut être atteint, là où d'autres emprunteront un chemin plus laborieux et tortueux pour aboutir à la même conclusion, s'il n'est pas trop stupide.

Le fait de "dévaloriser" l'astrologie comme discipline plus métaphysique que physique a pour but de : discréditer la parole de l'astrologue face à celle des scientifiques "formatés". Or, Philippe Guillemant le dit : si on veut se définir comme "scientifique" à notre époque, il faut ne pas admettre l'existence de l'âme. C'est "une condition sine qua non" contribuant à développer un point de vue : matérialiste niant toute spiritualité. Là est bien sa perversion ! Comme je le rappelle, les sciences dites "ésotériques" correspondaient précisément à "la part d'âme" des sciences naturelles plus "physiques" par le passé. Un astrologue comme Kepler était tout à la fois "astronome" (part d'observation et de calcul "scientifique") et "astrologue" (part d'interprétation plus "intuitive" de l'astrologie prenant l'astre comme "symbole").

Fort heureusement, certains scientifiques ont assez d'âme et d'intelligence pour "s'échapper" de ce formatage mental bornant la compréhension des autres, de ceux qui se laissent ainsi limiter dans leurs raisonnements et donc leurs facultés mentales. Les savants d'antan étaient pourtant "des esprits universels" appliquant leur intelligence à divers champ de savoir pour y faire des liens. Tout à l'inverse, notre époque cloisonne et spécialise des esprits qui perdent toute vision globale des choses et par conséquent, toute véritable compréhension.

 

NOTRE ÉPOQUE BIZARRE SOUS L'INFLUENCE DES LUCIFÉRIENS...

On voit jusqu'aux astrologues s'intéresser davantage à ce que disent les scientifiques qu'à un auteur-astrologue alors que c'est vers un maître-astrologue pourtant qu'ils devraient se tourner pour comprendre et progresser. Ces astrologues de niveau très "amateur" n'ont pas la pleine conscience de notre discipline et se font influencer eux-mêmes (alors qu'ils devraient résister à ce discours s'ils étaient conscients et donc authentiques) par un "complexe" qui leur fait chercher ailleurs que dans la discipline astrologique : des réponses.

J'ai déjà dit que "ce complexe" est le leur, dû à leur intelligence limitée. Je n'ai pas eu pour ma part l'occasion d'avoir de tels "complexes intellectuels" puisque c'est dès l'école que j'ai été remarquée pour ma brillante intelligence. Il serait donc bon que ces astrologues amateurs ne prennent pas leur cas, pour une généralité propre à l'astrologie et son praticien. Ils ont le droit d'être médiocre, mais pas celui de croire que l'astrologie, elle, l'est. Car c'est leur médiocrité qui leur fait adhérer au préjugé qu'on veut bien leur inculquer puisque tout conspirationniste sait, qu'une des manipulations des technodictateurs consiste précisément à dénigrer et tourner en dérision ce qui est profond et sérieux. Or, l'astrologie l'est, indubitablement. C'est l'authentique philosophie.

N'est-il pas curieux en effet que certains croient bon aller écouter des Greg Baden pour se souvenir que "le coeur" est le centre de notre véritable puissance ? Ce type de scientifique n'a fait que se convertir à un enseignement dit de longue date en spiritualité. Et c'est cela qu'on vous donne en exemple tandis que de mon point de vue : "ils ne font que raccrocher les wagons" là où certains de leur confrères se "désèchent" dans une intellectualité désincarnée et donc deshumanisante. S'éloignant par là de tout ce qui fait la force de l'humanité. Les spiritualistes, eux, n'ont fait que dire aux hommes les moyens qui leur permettaient de développer cette humanité. Mais je le redis : "si on vous indique le sommet de la montagne, on ne peut pour autant la gravir à votre place !".

Par conséquent : peut-on se dire astrologue tandis qu'on est manifestement très ignorant de notre discipline ? Oui, l'astrologie aussi a été dévoyée par certains cédant aux sirènes du matérialisme. Cela, je l'avais noté très jeune. Etonnée que j'étais de découvrir un tel "complexe intellectuel" face à une science matérialiste. Ils ne font, en cela, que manifester une ignorance et une faiblesse d'esprit qui les rend victime des mots d'ordre sociaux qui les manipulent. Un Rudolf Steiner avertissant sur le projet des vaccins dès le siècle passé, un C.G. Jung transmettant discrètement un enseignement spirituel sous couvert de psychologie : voilà les esprits fins, perspicaces et conscients que peut produire la spiritualité authentique. En aucun cas de tels esprits peuvent être bernés par les mensonges de leur temps !


ASTROLOGUE OU BIEN "FASHION VICTIM" ?

Et on fait ce constat, à nouveau actuellement, via des astrologues s'alignant sur une propagande mensongère comme le quidam moyen, ce qui prouve qu'ils n'ont pas dépassé le niveau de l'homme moyen, alors que s'ils étaient correctement formés : ils voleraient un peu plus haut que ça ! 

De simples "fashion victim" en aucun cas ne peuvent se recommander d'une science uranienne telle que l'astrologie qui conduit à s'affranchir au contraire des poncifs et lieux communs de la société ! Encore une fois, en quoi de tels pseudos astrologues pourraient "guider" qui que ce soit alors qu'ils suivent les modes et propagandes plutôt que de s'instruire de façon plus approfondie de l'astrologie ?

La majorité ne se rend donc pas compte que donner davantage crédit à la science actuelle qu'à l'astrologie, revient à se soumettre à un pouvoir temporel plutôt que spirituel. De là s'engage, peu à peu un abaissement du niveau de conscience. Il est naturel à l'homme de chercher à se rassurer par "des certitudes" mais celles que vous vend cette science là sont fausses ! Voilà pourquoi régulièrement, je vous invite à vous fier davantage à vos ressentis qu'à tout discours ambiant, ou à la mode.


Synchronicité et "hasard objectif" du poète A. Breton

C'est la même idée qui est ici définie de façon plus "scientifique" par un C.G. Jung et plus "littéraire" par un André Breton. Il est heureux que la science finisse par s'intéresser à ces phénomènes dont tout le monde peut faire l'expérience, mais il était temps ! C'est ce qui rend le travail de Guillemant intéressant, d'ailleurs. Mais je le rappelle : cette "porte-là" a été ouverte par un C.G Jung (médecin psychologue-ésotériste) discutant déjà avec des physiciens lors des Rencontres d'Eranos au siècle passé. De ces échanges interdisciplinaires est née la théorie quantique. Un astrologue-psychologue, C.G Jung, a donc "ré-irrigué" la pensée scientifique de "la dimension de l'âme" niée par la science. Que ce soit André Breton ou C.G. Jung : ils étaient tout deux praticiens de l'astrologie ! C'est "le dénominateur commun" de ces deux personnalités émettant des idées reprises en science.

Que suis-je en train de vous dire ? Je vous dis clairement que C'EST L'ASTROLOGIE qui a fait évoluer le discours scientifique et non pas l'inverse ! 

Non seulement, je le dis, mais JE LE SOULIGNE EN ROUGE pour vous "guérir" d'un faux préjugé qui voudrait vous faire croire l'inverse.

En effet, je parle souvent de ces gens qui "réinventent le fil à couper le beurre" par manque de culture qui les conduit à ignorer que certaines théories ou idées ont été émises bien avant qu'elles leur soient venues à l'esprit !

SCIENCE ET DÉTERMINISME 

Pour vous rendre ce point de vue plus concret, je me souviens d'un Roger Hequet montant à Paris à la rencontre d'astrologues pour promouvoir son "astrochronobiologie". Nous nous sommes rencontrés un jour à Paris où il m'en a parlé, sur une terrasse de café du XVème arrondissement. Il était selon lui possible de donner la date, voire l'heure précise d'un événement grâce à sa technique. Je lui ai opposé le fait que j'étais Jungienne et que cette simple information me suffisait à savoir que sa théorie n'avait aucune chance d'être validée (à part des résultats acquis par synchronicité, justement, pour valider son point de vue subjectif qu'il croit "scientifique"). Mais il est surtout "supérieurement déterministe" puisque ceci suppose que notre destin serait écrit à la seconde près ! Mon "opposition" était donc d'ordre philosophique ce qu'il aurait compris s'il avait connu la pensée de Jung.

Or, en regardant de plus près, de plus, on voit qu'il prend en compte des aspects à des points fictifs sans aucunement hiérarchiser ces facteurs !). Il y a là une absence évidente de rigueur qui m'a sauté aux yeux. Mais j'ai de plus pu constater que cet homme était malhonnête cherchant à me faire croire que : "si, c'est compatible avec la pensée de C.G Jung". Sa réponse m'a surtout convaincue qu'il ignorait tout de cette pensée Jungienne. Il n'aurait pu affirmer cela, sinon. S'il l'avait connue, il n'aurait ni émis une telle théorie, ni affirmé un point de vue aussi faux. 

Etant habituée à croiser ce type d'hurluberlus dans les milieux ésotériques, je l'ai laissé à son évidente ignorance qu'il n'a pas paru vouloir combler. Seul lui importait d'imposer ses vues ignorantes. Mais c'est bien un point de vue "philosophique" que je lui ai opposé ce qu'il aurait compris s'il avait lu Jung. Il aurait vu par lui-même en quoi sa théorie n'est en rien compatible avec les vues de C.G. Jung prenant en compte l'âme justement ! Et parlant justement de "synchronicité". Il prétend avoir été compris par des scientifiques, si vous écoutez la conférence de Guillemant physicien, ça m'étonnerait...

Voilà bien typiquement pour moi un de ces individus sans culture qui croit pouvoir dire n'importe quoi à des astrologues tels que moi ! Un Gregory Hagnéré, de même, utilisait ma méthode mêlée à de l'astrochronobiologie bien que je lui ai fait savoir mon point de vue. En a-t'il tenu compte ? Non, il s'est entêté dans des démonstrations qui n'ont convaincu que lui-même, tant il s'est obsédé à mettre cette pseudo innovation en pratique. Ceci pour dire qu'on peut m'avoir lue, mais n'étant pas l'auteur, et n'ayant aucun respect pour la pensée de l'auteur que je suis, on reste parfaitement inconscient des conséquences philosophiques que doit induire cette pratique. Donc, on fait n'importe quoi. 

J'ai vu de même de pseudo élèves, après avoir reçu ma formation, mais sans profondeur, venir ajouter des astéroïdes sous l'influence d'autres auteurs et ainsi, dénaturer la rigueur de ma méthode. Faut-il leur rappeler que je connaissais les astéroïdes lors de l'écriture de mes livres mais ne les ai pas intégrés ? Pourquoi, eux qui ne sont pas créateurs de cette méthode fiable, au lieu de la perfectionner par une vraie pratique, s'empressent-t'ils de venir "dévoyer" leurs acquis ? J'avoue n'avoir aucune réponse face au constat d'une telle bêtise, à part celle "des mauvais esprits" nés de l'irrespect. Où, à la fréquentation de certains franc maçons que l'on repère avant tout par leur mauvaise foi. 

Or, une de mes grandes phrases est de rappeler tout simplement que : "la mauvaise foi est LA MAUVAISE foi". C'est là où "la foi" est mal placée et qu'au lieu de se corriger : elle se défend et s'autojustifie dans ses vues erronées. C'est donc : le contraire "d'un juste".

J'ai donc pour coutume de dire : "sans respect, on apprend rien". Surtout en astrologie, où il est courant de croiser des interprétations dont on ne comprend pas tout le sens, ni ne mesure pleinement la conséquence. Seul le respect de l'astrologie, donc, nous fera simplement "l'accepter" et remettre à plus tard notre plein entendement (au lieu de dire : "je ne comprends pas, alors c'est faux"). Cela, parce qu'une conscience, ça "s'éclaire" progressivement, à mesure que l'on chemine. Prétendre tout savoir sur tout à l'instant T, ne peut être que le fait de l'immaturité ! Car s'il est bien une chose que l'astrologie nous enseigne : c'est qu'il y a un temps pour tout. Et c'est une chose de "savoir", c'en est une toute autre de : "prendre conscience" (de ce que l'on sait). Ce sont des étapes du cheminement spirituel de l'astrologue.

Je suis lucide sur le fait que mes propos m'opposent aux lieux communs de notre époque qui veut : tout, et tout de suite !, mais on ne peut prétendre à la discipline astrologique sans s'aligner sur cet esprit plus "classique" que "moderne". Ici réside, notamment : l'approfondissement.


UN SCIENTIFIQUE NON ÉSOTÉRISTE N'EST PAS CONSCIENT D'ÊTRE LUCIFÉRIEN

En effet, je continue de d'écouter Philippe Guillemant et, bien qu'intelligent, à 1 h 35, nous retrouvons "notre luciférien" disant : "inutile d'aller chercher Dieu, nous sommes tous des Dieux".

Quand les scientifiques auront ils l'humilité d'admettre qu'on ne peut accéder au Divin tout en niant Dieu ? Car je le dis, cette pensée est luciférienne : elle veut se substituer à Dieu. C'est l'esprit de Lucifer qui domine dans cette vision de la vie. Voilà bien en quoi une ésotériste telle que moi n'est pas physicienne car je n'ai jamais cru que Dieu pouvait être ainsi "réduit" à un mental scientifique ! 

"Le Plus Grand que Soi" restera définitivement plus grand que ces petites explications qui ne sont que de petites "lumières" qu'acquière la science avec le temps.

Que la science soit capable de mesurer l'espace ou le temps ne l'autorise aucunement à réduire Dieu à ces calculs et déductions ! Les scientifiques du passé ne faisaient pas cette erreur et rendaient justement à César ce qui revenait à César et à Dieu ce qui lui appartenait. Même un Einstein se réjouissait "d'un mystère" jamais vraiment élucidé et du "sentiment mystique" qui l'animait face à ce dernier !

Pour tout vraiment comprendre, au lieu de s'en prendre à une "science déterministe" Philippe Guillemant aurait dû prendre le chemin que j'ai fait. Il aurait alors constaté que c'est l'endoctrinement judéo-catholique qui a orienté les esprits vers une vision "déterministe" des choses. Puisque cette pensée nous parle d'un destin qui serait tout tracé par Dieu et auquel les hommes devraient se résigner. Ce n'est pas spécifique à la science, c'est tout un endoctrinement historique : luciférien, mécaniste et pour finir, fondée sur une "programmation informatique" tels qu'ils voudraient nous le vendre dans un monde "transhumaniste". Encore un petit effort de réflexion M. Guillemant, et vous aurez tout compris, mais à cette fin : vous devriez étudier l'astrologie à défaut de vous faire philosophe ou psychologue. Je vous vois en réalité soumis à une même "mode du développement personnel" qui ferait l'économie du spirituel et de la foi chrétienne. Mais peut-être faudra-t'il à cette fin abandonner vos travaux sur l'I.A.   qui, que vous le vouliez ou non, font de vous un luciférien préparant l'enfer...  Car travailler à l'I.A., je suis désolée, mais c'est : contribuer à le construire. C'est mettre toute son énergie et ses capacités à fabriquer cet avenir. Vous pensez vous dédouaner en "réenchantant les esprits" en parallèle ? je crains que ce soit peine perdue si vous persistez sur cette voie, c'est l'astrologue karmique qui vous le dit : "on ne peut servir deux maîtres "! Il vous faut faire un choix. J'ajoute que : Même un Elon Musk se prononce contre elle ! La disant dangereuse.

Je vois qu'il n'aime pas voir sa pensée associée "au new age" et pourtant : il fait la même erreur qu'eux ! Prétendre expliquer tout via la science. Certes, le new age est plus ignorant qu'un physicien, mais "cette bouillie mentale" faite de confusion est luciférienne dans les deux cas ! 

 

DES ASTROLOGUES ISSUS DE LA SCIENCE

Régulièrement, il en émerge, dont Suzel Fuzeau Braesch qui n'était pas idiote, bien au contraire, mais néanmoins "déformée" par sa formation scientifique universitaire. Et on voudrait en faire "des références" de l'astrologie ? Tout en parlant de Jung, j'ai vu qu'elle n'avait pas lu sa pensée concernant "les statistiques" puisqu'elle prétendait prouver l'astrologie par ces dernières ! Là encore : ignorance. Que l'astrologie sur ordinateur l'ait convaincue parce qu'elle y a vu "une rigueur" insoupçonnée par elle, étant donné les médisances à l'encontre de l'astrologie, ne fait pas d'elle une astrologue mais plutôt "une convertie" revenant aux racines de la science.

Certes, travailler au CNRS laisse du temps pour s'adonner à d'autres hobbies et tant mieux s'il en est pour défendre l'astrologie. Mais, là encore, faute de comprendre pleinement l'histoire de notre connaissance, il ne font que rencontrer ce que les astrologues authentiques ont expérimenté de longue date : la mauvaise foi de ceux qui veulent la dénigrer car "c'est politique". Et de cela : ils ne sont pas conscients. Suzel Fuzeau Braesch en a donc, elle aussi, fait les frais en voyant son "Que Sais-je" censuré au profit d'un autre plus "rationaliste" et moins favorable à l'astrologie ! Elle ne se serait pas fatigué à l'écrire si elle avait été "avertie" comme je le suis de la peine perdue ! 

La vérité reste en effet que : "pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre" et qu'étant formaté à "mépriser les sciences mères" traitées comme "vieilles superstitions" par un supposé "esprit des lumières", ces tenants rationalistes n'ont aucune envie de se laisser convaincre qu'ils font erreur ! Alors ? Pourquoi perdre son temps à tenter de leur prouver ce qu'un peu de curiosité et d'humilité leur permettrait de savoir ? Là encore, c'est ignorer la longue histoire de notre discipline et l'histoire française tout court d'ailleurs qui fait omettre de parler de l'inquisition, et même de penser à ses nombreux méfaits.

C'est donc pour tout dire rester victime d'un "conditionnement" issu des Illuminati lucifériens dont j'ai parlé ailleurs et qui permet de comprendre "spirituellement" la différence entre la science actuelle, et celle plus authentique et spirituelle des anciens. S'affranchir de ce conditionnement c'est être uranien, avoir l'esprit vraiment LIBRE... 

C.G Jung, lui, était vraiment "scientifique" en ce qu'il était humble et rigoureux, mais il était surtout un homme de foi ayant à coeur de réintroduire du sens spirituel à ce qui en avait perdu sous le joug du matérialisme et du judéo-christianisme. Son projet était donc de mener l'homme "A la découverte de son âme" en parlant la langue de son temps... 

Ce n'est pas parce que la science "explore" des domaines dits en spiritualités que soudain elle est devenue spirituelle. Elle a simplement pu ainsi : mesurer son retard. On le sait, Satan ne crée pas, il copie et déforme... Méfiez-vous donc des "contrefaçons scientifiques" du discours spirituel. Ils n'ont ni la même fin de "salut", ni la même "hauteur"... 

Philippe Guillemant le dit : il n'est ni psychologue, ni philosophe. S'il l'était, il n'appellerait pas "conspirationnisme", le fait de revenir sur le passé pour enquêter sur "les causes" qui nous ont mené à "l'aliénation" dont il parle. Sa conférence date de 2018. J'ose espérer qu'à l'occasion de cette pandémie, il voit clairement comme il existe bel et bien des individus qui influencent notre présent pour nous mener dans la direction qu'ils veulent. Il évoque une "résistance du futur", mais ce sont plutôt des esprits archaïques qui ne veulent pas perdre le pouvoir d'infléchir notre réalité. Leur erreur est sans aucun doute de croire que leur argent et leur fortune suffit à cela. Et l'erreur de leurs victimes est de leur donner raison ! C'est à dire, de croire elles aussi que c'est de l'argent et donc du matérialisme que dépendent leur vie.

LE CHRIST ? OU LUCIFER ? UN CHOIX EST À FAIRE

Ici, seul un chrétien peut faire le pari de croire dans le Christ disant : "cherches le royaume de Dieu et le reste te sera donné par surcroît"... Sinon, de la même façon qu'un esprit basique ne comprendra pas pourquoi il recommande de "tendre la joue gauche", il ne pourra jamais expérimenter ce niveau d'expérience de la réalité qui est LE CONTRAIRE DE MATÉRIALISTE !  On ne peut nourrir une pensée luciférienne et aspirer à recevoir la récompense du Christ. Pourquoi ? Parce qu'elles sont diamétralement opposée dans leur finalité. On nous a indiqué le Christ comme "sauveur", si on croit qu'en fait c'est Lucifer qui va nous libérer, voyez-vous le problème ? C'est l'erreur de la "brebis égarée" suivant les égarements de son temps et l'influence "des faux prophètes" contre lesquels le Christ nous a prévenus...

Je trouve en effet curieux qu'il prétende que "les matérialistes ont peur du transhumanisme" alors que "ce projet" est né justement du matérialisme vers lequel s'est orientée la pensée scientifique subissant le même "terrorisme intellectuel" que par le passé inquisitorial. Quiconque apporte des idées vraiment lumineuses aux hommes en fait l'expérience... Ce qu'il rappelle pourtant d'ailleurs en disant qu'être scientifique, à notre époque, c'est : nier l'âme et l'intuition ! Les deux "mamelles" de la pensée spirituelle... On me pardonnera donc si je regarde ces discours de haut, depuis "mon soi" révélé depuis 20 ans ...

Et pourtant, Philippe Guillemant les voit bien les méfaits de cet endoctrinement scientiste avec des jeunes qui croient vraiment être nés du hasard de la rencontre d'un spermatozoïde et d'une ovule, lui même né dans un univers lui aussi issu "du hasard" heureux qui a provoqué le big bang ! Qui a dit que le mot "hasard" est le pseudonyme de Dieu ? Et dans ce cas, pourquoi ne pas recommencer à appeler un chat un chat, à savoir : le Créateur, Dieu ? Rebaptiser la réalité ne donne pouvoir que de tromper les esprits, non pas vraiment de se rendre maître de la réalité... Seul Dieu et celui qui croit en lui peut s'en rendre maître.

Oui, il est de pauvres individus ignorants leur nature réelle sous le poids du mensonge contemporain prêts à aller se faire "vacciner" ou bien se faire "augmenter" par la technoscience. Ce sont elles que j'appelle "les fashion victim"... Victime d'un endoctrinement tout à la fois mercantile et scientiste, à qui la faute ?











Aucun commentaire:

Publier un commentaire

merci de vos commentaires