dimanche 4 juillet 2021

LA THÈSE DE L'ELECTRIFICATION DE LA TERRE : JE LA VALIDE

 LA THÈSE DE L'ELECTRIFICATION DE LA TERRE : JE LA VALIDE

 Mon dernier article évoquait "le choc des hypothèses" renvoyant à une vidéo sur la Terre Plate très convaincante et proposant une vision inédite des choses (en comparaison de la propagande devenue quasi vulgate cosmico-extraterrestre des "galactiques" et autres créatures imaginaires de ceux que j'appelle "les cosmo-barrés").

Cette thèse est évidemment minoritaire car elle ne repose pas sur la science actuelle (et ses fondamentaux douteux car spéculatifs, issus de mathématiques faussées), pas plus que l'astrologie "science mère" au point de vue géocentrique. Peu importe si la terre est plate, c'est ce que sous-entend cette thèse qui importe et me permet de faire le lien avec l'avertissement de Rudolph Steiner vivant au début du XXème siècle, lors de la grippe espagnole.

En soulignant qu'on s'interroge encore sur l'existence des virus : certains disent qu'ils sont partout, d'autre qu'ils n'existent tout simplement pas !

 https://vk.com/laurence.larzul?z=video652392855_456239363%2F44d5ca9fb6b2eed730%2Fpl_wall_526792635

 Comme je l'ai déjà dit, à la différence des nazis "si éloignés du vrai qu'ils avaient besoin de "détecteurs de mensonge"", je n'en ai pas besoin pour ma part. Mon "ressenti vibratoire" après avoir vu les deux premières vidéos du documentaire sur "l'histoire de la terre plate" a été un profond bien être.  A la différence du mensonge que je perçois comme une saleté crasseuse. Là est "ma jauge" permettant de distinguer le vrai du faux. Et, -allez savoir pourquoi ?-, le rêve de cette nuit là, après avoir vu ce docu, m'a ramené près de Lao Tseu ! Un de mes maîtres, il faut le souligner...

C'est un premier point car je ne prétends ni être physicienne, ni mathématicienne pour refaire tous leurs calculs. Je parle comme astrologue-philosophe qui a "musclé le muscle de l'intuition" comme j'aime à dire par ma pratique ce qui induit nécessairement une "élévation spirituelle"...

Il est de mode actuellement de parler de "l'ascension de la terre" liée à la fréquence de Schuman parlant justement de l'électromagnétisme dans lequel baignent les humains et les terriens. Mais cette "ascension" n'a rien apparemment de naturelle et est liée au développement des nouvelles technologies. J'écoute avec grande prudence ce discours qui ne me parle pas vraiment et sur lequel je reste distante, comme face à toute mode que je ne fais qu'observer comme "phénomène" contemporain.

Soulignons par ailleurs que Rudolph Steiner a été fortement influencé par la Théosophie d'Héléna Blavatsky (morte de la grippe espagnole, d'ailleurs) dont il avait repris la responsabilité avec son mouvement Anthroposophique, s'affranchissant d'une Alice Bailey qui, s'il a de l'intérêt, a été à mon avis faussé et perverti mais influence à présent l'ONU. Steiner semble plus fidèle à l'héritage de Blavatsky en réhabilitant des vérités "scientifico-spirituelles". Quoi qu'il en soit, le mouvement théosophique a aussi influencé mon parcours même si j'ai fini par lui préférer Jung comme "dernier grand érudit" des sciences traditionnelles que sont l'alchimie et l'astrologie.  Ce n'est pas l'image qu'en donne l'université mensongère, je ne le sais que trop, parlant de "trahison" de cet auteur. D'où le fait que j'ai apprécié que l'on ait exclu ma page Wikipédia quand j'ai vu les mensonges qu'ils s'y permettent de dire.

L'ASTROLOGUE DÉTECTIVE ET CHERCHEUR

Comme on l'aura compris en tout cas, après avoir regardé ce documentaire mettant à mal bien des certitudes "scientifiques" contemporaines, on nous ment de longue date et la véritable question est donc : jusqu'à quel point ?

Je précise que Roch Sauquëre, rédacteur en chef de la revue "Top Secret" avait lui aussi fait un documentaire pour nous rappeler que la thèse de Tesla sur l'électricité avait consisté en un "détournement" au profit du capital exploitant des champs électro-magnétiques naturels pour nous les faire payer alors que cette énergie est gratuite. Le documentaire ci-dessous va plus loin en disant que même le personnage Tesla est un mensonge pour nous faire gober qu'on aurait ignoré cela auparavant !

Il semble bien, en tout cas, que c'est jusqu'au au stade de "notre vision de la vie sur terre" que l'on nous ment, oui. Et l'astrologie a été une des premières victimes de ces mensonges. J'ai en effet rappelé que l'on peut dater à l'exclusion de l'enseignement de l'astrologie à l'université par Colbert le début de ce dévoiement. En tant que "science millénaire" l'astrologue garde trace de l'ancienne vision du monde, notamment et justement : le géocentrisme.

Mais il y a un autre "archaïsme" dans cette pratique astrologique, la division des signes en tant que polarité "positive" ou "négative". Dans le monde contemporain, on ne se sert plus guère de ces subtilités astrologiques, ou bien on parle de "caractère passif" et "caractère actif" puisque ces polarités se retrouvent dans la division des sexes dits féminin et masculin. L'astrologie est-elle "sexiste" ? J'ai déjà dit que oui et qu'il était important d'écouter ce qu'elle dit à l'heure de la "transsexualité" justement.

A l'instar d'un chaman sud Américain, je prophétisais donc le retour à l'égalité des sexes, condition sine qua non de notre survie sur terre. Car oui, le plus grand "mal" est selon moi le rabaissement du féminin faussant la bonne circulation électromagnétique du Vivant. Dans cette vision des choses, donc, son incidence est grave. Les femmes sont désormais plus "libres" mais elles-mêmes polarisées davantage sur le positivisme masculin qui domine nos sociétés faisant la course au profit.

Quoi qu'il en soit, il semble que l'application de cette connaissance astrologique, par le passé, avoir été davantage en lien justement avec la nature électromagnétique de l'humain ! Ce que savaient les anciens selon le documentaire, évoquant "un ancien monde", pré-réinitialisation qui aurait déjà eu lieu par le passé. La thèse est ici très audacieuse ! Elle rejoint certaines vues du Récentisme, néanmoins. Elle sort des sentiers battus et rebattus et voilà bien aussi en quoi elle plait à mon anti-conformisme, même si elle peut défriser les conformistes pour la même raison. 

J'ai ouïe dire, d'ailleurs, que "les matheux" se trouvaient justement particulièrement dans les esprits "conformistes" capables de répéter des règles sans les comprendre. Ca n'a jamais été mon cas, trop philosophe pour être matheuse, j'insupportais mes professeurs par mes "questions métaphysiques" auxquelles ils ne savaient répondre et qui n'avaient pour eux : aucun intérêt. Je suis en affinité avec Jung, notamment parce qu'il disait la même chose : son peu d'attrait pour les maths où il était loin d'exceller.

Je n'ai personnellement commencé à être bonne en maths que du jour où j'ai compris qu'il n'y avait rien à comprendre ! C'était "un jeu" où il fallait jouer après avoir appris les règles. J'ai alors commencé à m'amuser...

UNE RÉVÉLATION ISSUE DE "MON VOYAGE DANS LE TEMPS"

J'ai personnellement vécu une véritable "révélation" sur les terres de Colombie quand j'ai accédé à un endroit à 3 heures de route des villes, vers Popayan. Il n'était accessible que par les motos ou les piétons. Aucun réseau routier pour le rejoindre. J'y ai fait la fête dans la finca familiale (traduisez : la ferme) des parents avec les enfants de ma génération devenus urbains et vivant à Cali ou Bogota. C'est ce que j'apprécie en Colombie, pays encore mal développé : on y retrouve le monde rural que j'ai connu dans la France des années 60. Une sorte de "voyage dans le temps" donc.

La "révélation" dont je parle a été un état de bien être jamais connu auparavant. Ce sentiment que "la terre nous donne tout" et que ce bien-être consistait à ne ressentir aucun manque, à être parfaitement "comblé". Sans rien d'autre que la terre et une ferme où l'électricité ne marche qu'avec une machine que l'on actionne avec de l'essence. Nulle part ailleurs je n'avais ressenti ça, pas même sur la côte, certes préservée, mais déjà bien urbanisée.

Je parle donc là "d'expérience", ce qui peut donner idée de ce que nous apportaient les énergies dites "telluriques" auparavant ! Et j'ai toujours cru au "pouvoir de la terre" répondant aux racistes qu'elle était capable de convertir un africain en breton s'il y réside longtemps ! Cette nature, encore vierge de toute cité -mais pas d'humains-, m'en a redonné idée pour sonder la grande différence avec le monde actuel.

La fête avait été bien "arrosée" à l'Aguardiente, alcool colombien à base de canne à sucre qui se fabrique là bà. Et je m'étais pourtant réveillée fraiche comme une rose (ce qui n'est pas le cas habituellement où je paye le prix fort pour ce type d'abus)... 

UNE EXPLOITATION SCIENTIFIQUE INTELLIGENTE

J'accrédite de ce fait l'idée que les anciens savaient ces choses et exploitaient intelligemment ces courants électromagnétiques. De là à dire que la Terre est Plate, je ne sais, mais ces fondements, eux, se vérifient pour l'astrologue dont j'ai déjà dit que le point de vue de base était lié à la santé et notamment l'équilibre électromagnétique de l'homme ! En rappelant que selon Hippocrate : "nul ne pouvait se dire médecin s'il n'était aussi astrologue". Nous comprenons mieux pourquoi maintenant, non ?

Et le point de vue de notre discipline a toujours été bien plus "cosmo-tellurique" que "galactique" comme le prétendent des astrologues séduits par les mensonges de notre époque, new ageux notamment. J'ai en effet rappelé qu'un Philippe Guillemant, tout en se défendant de faire partie du new age, fait pourtant bien la même erreur de fonder "sa vérité" sur un mensonge scientifique.

Voilà aussi pourquoi je crois que le point de vue d'une astrologue-auteur telle que moi, se fondant sur "la sagesse des anciens" importe dans la remise en question actuelle de nos certitudes.  

Car il me faut préciser que si un Roch Sauquere est aussi anti-conformiste, il n'a pas "ce fil d'Ariane" propre à la sagesse astrologique pour revisiter nos connaissances. En conséquence de quoi, il s'égare parfois selon moi. Et il n'est pas le seul... L'idéal serait le regroupement de tels audacieux penseurs avec des tenants "praticiens" de nos sciences traditionnelles que sont alchimie et astrologie car les raisonnements pèchent chaque fois faute de PRATIQUE de ces disciplines. Je dis bien PRATIQUE, car certains en ont une "idée intellectuelle" puisée dans des livres, mais faute de pratique : ne maîtrisent pas vraiment leur sujet. On me reconnait "du génie" comme auteur-astrologue et je rappelle qu'il est issu, d'une pratique intensive ! C'est cette pratique qui m'a permis de remettre en question bien des aphorismes du passé, démentis par la pratique ! Ce qui m'a conduit à reprendre le concept de "yoga mental" trouvé chez C.G. Jung car oui : il s'agit bien d'une faculté que l'on exerce.

En tout cas, à la faveur de cette "plandémie", nous avons pu juger, comme je l'ai dit maintes fois de "la perversion de la science" actuelle, et voilà donc la piste pour la remettre sur un véritable "droit chemin" selon moi.

Ce qui apparait tout à fait "révolutionnaire" à l'heure d'une supposée "conquête spatiale", non ?

 LA SOLUTION ACTUELLE

Selon moi, il s'agit donc de faire "marche arrière toute" selon le concept "d'erreur initiale" de Platon et mon point de vue est philosophique. Il ne s'agit pas de rétrograder au moyen âge, mais bien plutôt de revoir nos concepts actuels à la lueur de la sagesse des anciens.

Je suis convaincue à l'heure de "la réécriture de notre ligne temporelle" que sortir d'une logique "mortifère" visant à détruire l'humanité selon un point de vue "satanique", consiste à retrouver le "point de rupture" de cette sagesse qui est à mon avis : l'exclusion de l'astrologie de l'enseignement officiel, notamment en médecine, puisque les deux pratiques étaient liées par le passé.

Les magnétiseurs, l'épigénétique et d'autres pratiques ont aussi gardé en mémoire "cette sagesse" parce que comme je le dis "l'âme sait" et retrouve cette mémoire. Mais la réhabilitation de l'astrologie comme discipline faisant le pont entre "science et conscience" me parait aussi impérative.

Ce n'est bien sûr pas le chemin que prennent les lobby pharmaceutiques gagnant leur vie sur le malheur et la maladie humaine. Mais si je suis encore là pour dire ces choses, c'est bien parce que je n'ai jamais cédé "aux sirènes du capitalisme", encore moins du "mercantilisme" obligeant à une course contre la montre pour arriver à survivre dans "une contrainte économique" qui fausse nos connaissances.

Non, je continue de prendre mon temps (car mon équation personnelle est "temps=argent") autant que faire se peut et à travailler "manuellement et artisanalement" tout en soulignant qu'essayer de rester honnête et survivre économiquement est de moins en moins facile dans le monde contemporain. J'ai un mode de vie frugal et me contente de l'essentiel et j'ai toujours suivi l'adage chrétien disant "cherches le Royaume de Dieu et le reste te sera donné par surcroît". A bientôt l'âge de la retraite, et donc du retour de Saturne, cahin caha, je peux dire que si je ne me suis pas enrichi financièrement, j'ai en revanche bel et bien trouvé "le Royaume de Dieu" à l'intérieur de moi ! 

On pourrait parler de "sacrifice" mais plus on évolue, moins on accorde d'importance aux futilités matérialistes qui n'en ont aucune. Je rappelle donc le véritable sens de "sacrifice" : rendre sacré. Et c'est bel et bien le chemin d'une re-sacralisation de l'astrologie que j'ai emprunté pour retrouver ces anciennes vérités...  

Si ce n'est encore fait, voici le lien où regarder la version française du docu "The Lost History of the Flat Earth"... (On notera que la vérité circule plus facilement en anglais qu'en français à présent !).

https://www.youtube.com/channel/UCYOZPxmWkv-s0pd2yfImqrQ

J'ai déjà dit que jamais l'enseignement du Christ n'avait été plus "actuel" et à l'heure où l'on découvre la noirceur des Rotschild menant la danse de l'économie mondiale et conduisant à une véritable "corruption de la science" je peux me vanter d'avoir pu échapper à ce mouvement pour avoir couru bien davantage après la vérité qu'après l'argent ! 

Et même une généticienne comme Alexandra Henrion Caude prouve qu'on peut être corrompu dans sa science, mais tant que l'on reste chrétien, alors on peut laisser parler son coeur qui nous commande de dire "la vérité salvatrice"... Cela, plutôt que de pécher par l'orgueil luciférien de notre temps. 

Et force est de constater que la vérité a toujours "ses martyres"... On les appelle "conspirationnistes" tout simplement parce qu'ils dénoncent cette sombre "conspiration" des tyrans !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

merci de vos commentaires

L'INSCRIPTION A L'ÉCOLE SE FAIT À TOUT MOMENT DE L'ANNÉE

ICI POUR S'INSCRIRE AUX COURS D'ASTROLOGIE KARMIQUE DE LAURENCE LARZUL