vendredi 9 avril 2021

ENSEIGNEMENT SPIRITUEL : UNE CLÉ À COMPRENDRE

 ENSEIGNEMENT SPIRITUEL : UNE CLÉ À COMPRENDRE

 

J'ai déjà dit ce que ce jeune homme dit dans cette vidéo, dans l'"ABC de l'Astrologie Karmique", à propos de Mars en position de "défi karmique"... Cela, parce que Mars concerne  notre combativité et notre autonomie. Or, on ne peut prétendre maîtriser cette énergie sans réelle autonomie. Tant que l'on lutte CONTRE quelque chose : on en reste dépendant et ceci nous aliène... C'est ce que veut dire le Christ lorsqu'il parle de "tendre la joue gauche" : ne pas céder aux provocations de "l'ennemi" car y céder, c'est le laisser gagner, sa provocation visant à nous détourner du chemin de la lumière qui en fait justement : notre ennemi.

Cette clé là va bien entendu plus loin encore et je publie cette vidéo car elle dit juste à propos d'un jeu inconscient. La "peur" est de l'ordre tout à la fois du subconscient et de l'instinct. En astrologie, c'est Pluton qui la symbolise. La détourner vers un objet précis plutôt que de permettre de voir clairement de quoi il convient réellement d'avoir peur (voilà pourquoi je parle de la bonne ou de la mauvaise peur) est une façon d'utiliser cette puissance au profit des manipulateurs.

La peur n'a pas pour fin d'être maîtrisée car elle est un outil qui fait partie de notre capital génétique animal visant à nous prévenir des dangers. Ce n'est donc pas une bonne idée de chercher à la faire taire, il faut au contraire renouer avec notre instinct de survie pour ne pas laisser cette puissance être manipulée à d'autres fins que notre survie.

Voilà pourquoi, peut être, je reviens sur "la peur de l'enfer" et je rappelle que certains le vivent déjà sur terre car d'un point de vue spirituel, alors qu'on vous fait prendre des vessies pour des lanternes, cette "peur archaïque" est le bon moteur auquel puiser son énergie spirituelle.

J'avais déjà souligné lors du tsunami de 2004, que tous les instruments de nos technologies actuelles avaient été inutiles pour éviter ce danger, tandis que des peuplades sauvages ou des animaux, eux, avaient su sentir le danger venir. Et ce sont bien nos technologies actuelles qui éloignent les hommes de ces facultés primitives qui avaient permis la survie de l'espèce. C'est cela notamment l'oeuvre des lucifériens, vous créer des peurs artificielles vous rendant inconscients des dangers réels.

On comprend donc pourquoi il convient d'éteindre la télévision pour s'affranchir de leur discours. Et agir selon "NOTRE PROJET", comme il dit le démon...  C'est à dire : le projet de ceux qui visent un monde meilleur sans se préoccuper de ces âmes perdues qui ne cherchent qu'à enrôler les bonnes volonté à LEUR fin. 

Ils sont, d'un point de vue spirituel, tout simplement : nuls et non avenus.

Regardez l'image utilisée car, là encore : ce sont les dessous du Nuremberg/Iceberg... N'ayez pas peur, soyez : d'anges heureux !

Et aussi, bien sûr : prenez de la hauteur... Si tout est vibration, alors la vibration de l'âme celtes doit être votre refuge pour vous élever au delà de "ça"... 



Car "perdre son latin" au fond peut être une bonne chose, si c'est pour revenir à nos racines celtes... En vous souvenant, comme nous le rappelle Oleg de Normandie sur sa chaîne Pagan TV, que : nous avons été les premiers à être réduits à l'esclavage, bien avant les indiens d'Amérique. 

Ce qui conduit encore certains, au fond, à : être fiers de leur esclavage, rangé à l'avis de leur maître... 

L'homme libre, lui, connaît encore les clés de la liberté dont une grande part réside dans la parole du Christ (à ne pas confondre avec celle de Lucifer prétendant "vous libérer" par la science qui s'appelle en réalité : scientisme et n'en est qu'une caricature). 

Peut être n'êtes vous plus vraiment "autonome" au plan matériel et physique, mais commencez à libérer "la tête" qui commande le reste... Sinon... Dois-je rappeler qu'au plan symbolique, justement, la tête : c'est mars ? Le "chef" qui selon l'étymologie latine dit la même chose ? Mettez un "couvre-chef" face à cette avalanche d'inepties des faux chefs ! 

Désolée d'en venir au "délit de sale gueule" mais croyez vous qu'un Klaus Schwab avec sa bouche en cul de poule et ses yeux de chien battu peut vous en apprendre sur "la bonne génétique" d'une "race supérieure" ???? Non, même là un Hitler était un peu plus crédible... Qu'il aille d'abord corriger son ADN : on en reparle !

Oui, car comme le dit à juste titre Bobola : l'esthétique est la part d'âme de l'éthique... Et je l'ai déjà dit : "le bon chemin doit unir : le bien, le beau et le vrai"... S'il n'y a que beauté sans vérité, ce n'est pas encore le bon chemin.










Et

jeudi 8 avril 2021

Selon la NASA... Mars attacks ?

 Selon la NASA... Mars attack ?

Une autre vidéo de ce nouveau "collaborateur" de la vraie vérité qui semble avoir rectifié le tir depuis qu'il a sa chaîne nous annonçant des cataclysmes apocalyptiques dûs à sa foi chrétienne... Preuve que seuls les imbéciles n'évoluent pas dans leurs vues... A priori : les informations servent à cela, réajuster notre pensée sur la base de nouvelles informations et données. Ce qui distingue l'intelligent de l'individu borné ne s'instruisant de rien qui dépasse son horizon mental. 

Oui, le véritable "progrès" est technologique et concerne : le traitement de l'image. On fait des miracles... grâce à l'image de synthèse et seulement grâce à cela, mais comme l'esprit judéo-chrétien a été nourri à "la foi dans le miracle" toute science fiction est bonne à prendre pour entretenir la légende de Lucifer.


 

Il parait qu'on préparerait une guerre avec la Russie. C'est ici que me revient une réflexion de Poutine qui a contribué à ma confiance en lui, il a eu, je ne sais plus à quel sujet ce trait d'esprit : "ils peuvent pas comprendre, ce sont des américains, c'est trop subtile pour eux"... Il parlait surtout du niveau de conscience de l'Etat Profond dont un autre trait d'esprit du jour, venu d'une élève qui a dit : "Voilà qu'on apprend les dessous du Nuremberg, comme on parlerait des "dessous de l'iceberg"" (cf le Titanic)

Les grands esprits non seulement se rencontrent, mais sont bien seuls à se comprendre... Les initiés parlent aux initiés allo allo, les carottes sont cuites !

Certains vous dirons que le naufrage du Titanic est du même ordre que l'attaque du 11 septembre : il visait à éliminer les américains qui étaient d'accord pour empêcher la création de la FED. Création qui date l'emprise de la finance mondiale sur le monde... Encore un coup de l'Etat Profond, donc...


CE QUE C'EST QU'ÊTRE SUBTILE ? A CERTAINS IL FAUT REGARDER LE FILM 3 FOIS POUR LE COMPRENDRE... COMPRENDRE QUE OUI : C'EST TOTAL PUNK ! 







lundi 5 avril 2021

Philippe Guillemant permet de comprendre pourquoi un astrologue peut être plus intelligent qu'un scientifique

 Philippe Guillemant permet de comprendre pourquoi un astrologue peut être plus intelligent qu'un scientifique

Voilà un physicien qui, bien que pratiquant l'I.A., ne s'est pas mentalement laissé limité par son "formatage" scientifique.  J'ai déjà évoqué le fait que la pratique astrologique, en soi, permet d'unir cerveau gauche à cerveau droit ce qui conduit à "muscler l'intuition" pour accéder au "mental intuitif". Or, c'est la condition même d'une véritable intelligence comme le dit Philippe Guillemant dans cette vidéo. Certes, peut être que l'astrologue ne saura ni écrire des équations, ni des algoritmes, mais nous n'en avons pas besoin puisque la "déduction logique" est accélérée ce qui nous permet de nous dispenser de ce qui n'est au fond qu'un "support". Mettez de la même façon "un scientifique" devant une carte astrale : il est douteux qu'il y comprenne quoi que ce soit ! Mais comme "la société actuelle" les valorise, cela leur permet de dénigrer l'astrologie à laquelle ils ne comprennent rien pour la bonne raison qu'il y ont jamais été formés ! 

C'est pour cette raison que les pseudos débats médiatiques opposant un astrologue à un "rationaliste de service" m'ont toujours semblé aberrants dans la mesure où l'on oppose deux modes de pensée absolument incompatibles. Et le préjugé social étant en faveur du formatage scientifique, on dénigrera l'astrologue au simple fait qu'il n'est pas soumis à ce formatage ! Quel intérêt pour un astrologue sérieux de participer à un tel "show télévisuel" n'ayant à dessein que de le discréditer au profit de la science ? Je n'ai jamais vu en quoi participer à "cette farce" pouvait contribuer à la défense de l'astrologie. 

Selon "la science dure", de plus, l'intuition pure n'étant pas "reproductible" : ce n'est pas scientifique. Entendez par là : pas copiable donc pas vendable en quantité industrielle et encore moins "brèvetable". Et oui, le mental intuitif correspond à une faculté "prophétique" et on ne trouve pas ça sur le marché, c'est certain ! Même si l'on a appris que le moteur de recherche de Google cherchait à "jouer les prophètes"...

Et voilà bien ce qui distingue la science de la spiritualité qui n'a aucune visée mercantile mais vise à comprendre-maîtriser, puis... libérer.

Les affirmations de l'astrologue peuvent paraître de ce fait "gratuites" mais c'est ce qui en fait la préciosité ! C'est en raison d'une longue pratique de cette "discipline spirituelle" que ce niveau de virtuosité mentale peut être atteint, là où d'autres emprunteront un chemin plus laborieux et tortueux pour aboutir à la même conclusion, s'il n'est pas trop stupide.

Le fait de "dévaloriser" l'astrologie comme discipline plus métaphysique que physique a pour but de : discréditer la parole de l'astrologue face à celle des scientifiques "formatés". Or, Philippe Guillemant le dit : si on veut se définir comme "scientifique" à notre époque, il faut ne pas admettre l'existence de l'âme. C'est "une condition sine qua non" contribuant à développer un point de vue : matérialiste niant toute spiritualité. Là est bien sa perversion ! Comme je le rappelle, les sciences dites "ésotériques" correspondaient précisément à "la part d'âme" des sciences naturelles plus "physiques" par le passé. Un astrologue comme Kepler était tout à la fois "astronome" (part d'observation et de calcul "scientifique") et "astrologue" (part d'interprétation plus "intuitive" de l'astrologie prenant l'astre comme "symbole").

Fort heureusement, certains scientifiques ont assez d'âme et d'intelligence pour "s'échapper" de ce formatage mental bornant la compréhension des autres, de ceux qui se laissent ainsi limiter dans leurs raisonnements et donc leurs facultés mentales. Les savants d'antan étaient pourtant "des esprits universels" appliquant leur intelligence à divers champ de savoir pour y faire des liens. Tout à l'inverse, notre époque cloisonne et spécialise des esprits qui perdent toute vision globale des choses et par conséquent, toute véritable compréhension.

 

NOTRE ÉPOQUE BIZARRE SOUS L'INFLUENCE DES LUCIFÉRIENS...

On voit jusqu'aux astrologues s'intéresser davantage à ce que disent les scientifiques qu'à un auteur-astrologue alors que c'est vers un maître-astrologue pourtant qu'ils devraient se tourner pour comprendre et progresser. Ces astrologues de niveau très "amateur" n'ont pas la pleine conscience de notre discipline et se font influencer eux-mêmes (alors qu'ils devraient résister à ce discours s'ils étaient conscients et donc authentiques) par un "complexe" qui leur fait chercher ailleurs que dans la discipline astrologique : des réponses.

J'ai déjà dit que "ce complexe" est le leur, dû à leur intelligence limitée. Je n'ai pas eu pour ma part l'occasion d'avoir de tels "complexes intellectuels" puisque c'est dès l'école que j'ai été remarquée pour ma brillante intelligence. Il serait donc bon que ces astrologues amateurs ne prennent pas leur cas, pour une généralité propre à l'astrologie et son praticien. Ils ont le droit d'être médiocre, mais pas celui de croire que l'astrologie, elle, l'est. Car c'est leur médiocrité qui leur fait adhérer au préjugé qu'on veut bien leur inculquer puisque tout conspirationniste sait, qu'une des manipulations des technodictateurs consiste précisément à dénigrer et tourner en dérision ce qui est profond et sérieux. Or, l'astrologie l'est, indubitablement. C'est l'authentique philosophie.

N'est-il pas curieux en effet que certains croient bon aller écouter des Greg Baden pour se souvenir que "le coeur" est le centre de notre véritable puissance ? Ce type de scientifique n'a fait que se convertir à un enseignement dit de longue date en spiritualité. Et c'est cela qu'on vous donne en exemple tandis que de mon point de vue : "ils ne font que raccrocher les wagons" là où certains de leur confrères se "désèchent" dans une intellectualité désincarnée et donc deshumanisante. S'éloignant par là de tout ce qui fait la force de l'humanité. Les spiritualistes, eux, n'ont fait que dire aux hommes les moyens qui leur permettaient de développer cette humanité. Mais je le redis : "si on vous indique le sommet de la montagne, on ne peut pour autant la gravir à votre place !".

Par conséquent : peut-on se dire astrologue tandis qu'on est manifestement très ignorant de notre discipline ? Oui, l'astrologie aussi a été dévoyée par certains cédant aux sirènes du matérialisme. Cela, je l'avais noté très jeune. Etonnée que j'étais de découvrir un tel "complexe intellectuel" face à une science matérialiste. Ils ne font, en cela, que manifester une ignorance et une faiblesse d'esprit qui les rend victime des mots d'ordre sociaux qui les manipulent. Un Rudolf Steiner avertissant sur le projet des vaccins dès le siècle passé, un C.G. Jung transmettant discrètement un enseignement spirituel sous couvert de psychologie : voilà les esprits fins, perspicaces et conscients que peut produire la spiritualité authentique. En aucun cas de tels esprits peuvent être bernés par les mensonges de leur temps !


ASTROLOGUE OU BIEN "FASHION VICTIM" ?

Et on fait ce constat, à nouveau actuellement, via des astrologues s'alignant sur une propagande mensongère comme le quidam moyen, ce qui prouve qu'ils n'ont pas dépassé le niveau de l'homme moyen, alors que s'ils étaient correctement formés : ils voleraient un peu plus haut que ça ! 

De simples "fashion victim" en aucun cas ne peuvent se recommander d'une science uranienne telle que l'astrologie qui conduit à s'affranchir au contraire des poncifs et lieux communs de la société ! Encore une fois, en quoi de tels pseudos astrologues pourraient "guider" qui que ce soit alors qu'ils suivent les modes et propagandes plutôt que de s'instruire de façon plus approfondie de l'astrologie ?

La majorité ne se rend donc pas compte que donner davantage crédit à la science actuelle qu'à l'astrologie, revient à se soumettre à un pouvoir temporel plutôt que spirituel. De là s'engage, peu à peu un abaissement du niveau de conscience. Il est naturel à l'homme de chercher à se rassurer par "des certitudes" mais celles que vous vend cette science là sont fausses ! Voilà pourquoi régulièrement, je vous invite à vous fier davantage à vos ressentis qu'à tout discours ambiant, ou à la mode.


Synchronicité et "hasard objectif" du poète A. Breton

C'est la même idée qui est ici définie de façon plus "scientifique" par un C.G. Jung et plus "littéraire" par un André Breton. Il est heureux que la science finisse par s'intéresser à ces phénomènes dont tout le monde peut faire l'expérience, mais il était temps ! C'est ce qui rend le travail de Guillemant intéressant, d'ailleurs. Mais je le rappelle : cette "porte-là" a été ouverte par un C.G Jung (médecin psychologue-ésotériste) discutant déjà avec des physiciens lors des Rencontres d'Eranos au siècle passé. De ces échanges interdisciplinaires est née la théorie quantique. Un astrologue-psychologue, C.G Jung, a donc "ré-irrigué" la pensée scientifique de "la dimension de l'âme" niée par la science. Que ce soit André Breton ou C.G. Jung : ils étaient tout deux praticiens de l'astrologie ! C'est "le dénominateur commun" de ces deux personnalités émettant des idées reprises en science.

Que suis-je en train de vous dire ? Je vous dis clairement que C'EST L'ASTROLOGIE qui a fait évoluer le discours scientifique et non pas l'inverse ! 

Non seulement, je le dis, mais JE LE SOULIGNE EN ROUGE pour vous "guérir" d'un faux préjugé qui voudrait vous faire croire l'inverse.

En effet, je parle souvent de ces gens qui "réinventent le fil à couper le beurre" par manque de culture qui les conduit à ignorer que certaines théories ou idées ont été émises bien avant qu'elles leur soient venues à l'esprit !

SCIENCE ET DÉTERMINISME 

Pour vous rendre ce point de vue plus concret, je me souviens d'un Roger Hequet montant à Paris à la rencontre d'astrologues pour promouvoir son "astrochronobiologie". Nous nous sommes rencontrés un jour à Paris où il m'en a parlé, sur une terrasse de café du XVème arrondissement. Il était selon lui possible de donner la date, voire l'heure précise d'un événement grâce à sa technique. Je lui ai opposé le fait que j'étais Jungienne et que cette simple information me suffisait à savoir que sa théorie n'avait aucune chance d'être validée (à part des résultats acquis par synchronicité, justement, pour valider son point de vue subjectif qu'il croit "scientifique"). Mais il est surtout "supérieurement déterministe" puisque ceci suppose que notre destin serait écrit à la seconde près ! Mon "opposition" était donc d'ordre philosophique ce qu'il aurait compris s'il avait connu la pensée de Jung.

Or, en regardant de plus près, de plus, on voit qu'il prend en compte des aspects à des points fictifs sans aucunement hiérarchiser ces facteurs !). Il y a là une absence évidente de rigueur qui m'a sauté aux yeux. Mais j'ai de plus pu constater que cet homme était malhonnête cherchant à me faire croire que : "si, c'est compatible avec la pensée de C.G Jung". Sa réponse m'a surtout convaincue qu'il ignorait tout de cette pensée Jungienne. Il n'aurait pu affirmer cela, sinon. S'il l'avait connue, il n'aurait ni émis une telle théorie, ni affirmé un point de vue aussi faux. 

Etant habituée à croiser ce type d'hurluberlus dans les milieux ésotériques, je l'ai laissé à son évidente ignorance qu'il n'a pas paru vouloir combler. Seul lui importait d'imposer ses vues ignorantes. Mais c'est bien un point de vue "philosophique" que je lui ai opposé ce qu'il aurait compris s'il avait lu Jung. Il aurait vu par lui-même en quoi sa théorie n'est en rien compatible avec les vues de C.G. Jung prenant en compte l'âme justement ! Et parlant justement de "synchronicité". Il prétend avoir été compris par des scientifiques, si vous écoutez la conférence de Guillemant physicien, ça m'étonnerait...

Voilà bien typiquement pour moi un de ces individus sans culture qui croit pouvoir dire n'importe quoi à des astrologues tels que moi ! Un Gregory Hagnéré, de même, utilisait ma méthode mêlée à de l'astrochronobiologie bien que je lui ai fait savoir mon point de vue. En a-t'il tenu compte ? Non, il s'est entêté dans des démonstrations qui n'ont convaincu que lui-même, tant il s'est obsédé à mettre cette pseudo innovation en pratique. Ceci pour dire qu'on peut m'avoir lue, mais n'étant pas l'auteur, et n'ayant aucun respect pour la pensée de l'auteur que je suis, on reste parfaitement inconscient des conséquences philosophiques que doit induire cette pratique. Donc, on fait n'importe quoi. 

J'ai vu de même de pseudo élèves, après avoir reçu ma formation, mais sans profondeur, venir ajouter des astéroïdes sous l'influence d'autres auteurs et ainsi, dénaturer la rigueur de ma méthode. Faut-il leur rappeler que je connaissais les astéroïdes lors de l'écriture de mes livres mais ne les ai pas intégrés ? Pourquoi, eux qui ne sont pas créateurs de cette méthode fiable, au lieu de la perfectionner par une vraie pratique, s'empressent-t'ils de venir "dévoyer" leurs acquis ? J'avoue n'avoir aucune réponse face au constat d'une telle bêtise, à part celle "des mauvais esprits" nés de l'irrespect. Où, à la fréquentation de certains franc maçons que l'on repère avant tout par leur mauvaise foi. 

Or, une de mes grandes phrases est de rappeler tout simplement que : "la mauvaise foi est LA MAUVAISE foi". C'est là où "la foi" est mal placée et qu'au lieu de se corriger : elle se défend et s'autojustifie dans ses vues erronées. C'est donc : le contraire "d'un juste".

J'ai donc pour coutume de dire : "sans respect, on apprend rien". Surtout en astrologie, où il est courant de croiser des interprétations dont on ne comprend pas tout le sens, ni ne mesure pleinement la conséquence. Seul le respect de l'astrologie, donc, nous fera simplement "l'accepter" et remettre à plus tard notre plein entendement (au lieu de dire : "je ne comprends pas, alors c'est faux"). Cela, parce qu'une conscience, ça "s'éclaire" progressivement, à mesure que l'on chemine. Prétendre tout savoir sur tout à l'instant T, ne peut être que le fait de l'immaturité ! Car s'il est bien une chose que l'astrologie nous enseigne : c'est qu'il y a un temps pour tout. Et c'est une chose de "savoir", c'en est une toute autre de : "prendre conscience" (de ce que l'on sait). Ce sont des étapes du cheminement spirituel de l'astrologue.

Je suis lucide sur le fait que mes propos m'opposent aux lieux communs de notre époque qui veut : tout, et tout de suite !, mais on ne peut prétendre à la discipline astrologique sans s'aligner sur cet esprit plus "classique" que "moderne". Ici réside, notamment : l'approfondissement.


UN SCIENTIFIQUE NON ÉSOTÉRISTE N'EST PAS CONSCIENT D'ÊTRE LUCIFÉRIEN

En effet, je continue de d'écouter Philippe Guillemant et, bien qu'intelligent, à 1 h 35, nous retrouvons "notre luciférien" disant : "inutile d'aller chercher Dieu, nous sommes tous des Dieux".

Quand les scientifiques auront ils l'humilité d'admettre qu'on ne peut accéder au Divin tout en niant Dieu ? Car je le dis, cette pensée est luciférienne : elle veut se substituer à Dieu. C'est l'esprit de Lucifer qui domine dans cette vision de la vie. Voilà bien en quoi une ésotériste telle que moi n'est pas physicienne car je n'ai jamais cru que Dieu pouvait être ainsi "réduit" à un mental scientifique ! 

"Le Plus Grand que Soi" restera définitivement plus grand que ces petites explications qui ne sont que de petites "lumières" qu'acquière la science avec le temps.

Que la science soit capable de mesurer l'espace ou le temps ne l'autorise aucunement à réduire Dieu à ces calculs et déductions ! Les scientifiques du passé ne faisaient pas cette erreur et rendaient justement à César ce qui revenait à César et à Dieu ce qui lui appartenait. Même un Einstein se réjouissait "d'un mystère" jamais vraiment élucidé et du "sentiment mystique" qui l'animait face à ce dernier !

Pour tout vraiment comprendre, au lieu de s'en prendre à une "science déterministe" Philippe Guillemant aurait dû prendre le chemin que j'ai fait. Il aurait alors constaté que c'est l'endoctrinement judéo-catholique qui a orienté les esprits vers une vision "déterministe" des choses. Puisque cette pensée nous parle d'un destin qui serait tout tracé par Dieu et auquel les hommes devraient se résigner. Ce n'est pas spécifique à la science, c'est tout un endoctrinement historique : luciférien, mécaniste et pour finir, fondée sur une "programmation informatique" tels qu'ils voudraient nous le vendre dans un monde "transhumaniste". Encore un petit effort de réflexion M. Guillemant, et vous aurez tout compris, mais à cette fin : vous devriez étudier l'astrologie à défaut de vous faire philosophe ou psychologue. Je vous vois en réalité soumis à une même "mode du développement personnel" qui ferait l'économie du spirituel et de la foi chrétienne. Mais peut-être faudra-t'il à cette fin abandonner vos travaux sur l'I.A.   qui, que vous le vouliez ou non, font de vous un luciférien préparant l'enfer...  Car travailler à l'I.A., je suis désolée, mais c'est : contribuer à le construire. C'est mettre toute son énergie et ses capacités à fabriquer cet avenir. Vous pensez vous dédouaner en "réenchantant les esprits" en parallèle ? je crains que ce soit peine perdue si vous persistez sur cette voie, c'est l'astrologue karmique qui vous le dit : "on ne peut servir deux maîtres "! Il vous faut faire un choix. J'ajoute que : Même un Elon Musk se prononce contre elle ! La disant dangereuse.

Je vois qu'il n'aime pas voir sa pensée associée "au new age" et pourtant : il fait la même erreur qu'eux ! Prétendre expliquer tout via la science. Certes, le new age est plus ignorant qu'un physicien, mais "cette bouillie mentale" faite de confusion est luciférienne dans les deux cas ! 

 

DES ASTROLOGUES ISSUS DE LA SCIENCE

Régulièrement, il en émerge, dont Suzel Fuzeau Braesch qui n'était pas idiote, bien au contraire, mais néanmoins "déformée" par sa formation scientifique universitaire. Et on voudrait en faire "des références" de l'astrologie ? Tout en parlant de Jung, j'ai vu qu'elle n'avait pas lu sa pensée concernant "les statistiques" puisqu'elle prétendait prouver l'astrologie par ces dernières ! Là encore : ignorance. Que l'astrologie sur ordinateur l'ait convaincue parce qu'elle y a vu "une rigueur" insoupçonnée par elle, étant donné les médisances à l'encontre de l'astrologie, ne fait pas d'elle une astrologue mais plutôt "une convertie" revenant aux racines de la science.

Certes, travailler au CNRS laisse du temps pour s'adonner à d'autres hobbies et tant mieux s'il en est pour défendre l'astrologie. Mais, là encore, faute de comprendre pleinement l'histoire de notre connaissance, il ne font que rencontrer ce que les astrologues authentiques ont expérimenté de longue date : la mauvaise foi de ceux qui veulent la dénigrer car "c'est politique". Et de cela : ils ne sont pas conscients. Suzel Fuzeau Braesch en a donc, elle aussi, fait les frais en voyant son "Que Sais-je" censuré au profit d'un autre plus "rationaliste" et moins favorable à l'astrologie ! Elle ne se serait pas fatigué à l'écrire si elle avait été "avertie" comme je le suis de la peine perdue ! 

La vérité reste en effet que : "pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre" et qu'étant formaté à "mépriser les sciences mères" traitées comme "vieilles superstitions" par un supposé "esprit des lumières", ces tenants rationalistes n'ont aucune envie de se laisser convaincre qu'ils font erreur ! Alors ? Pourquoi perdre son temps à tenter de leur prouver ce qu'un peu de curiosité et d'humilité leur permettrait de savoir ? Là encore, c'est ignorer la longue histoire de notre discipline et l'histoire française tout court d'ailleurs qui fait omettre de parler de l'inquisition, et même de penser à ses nombreux méfaits.

C'est donc pour tout dire rester victime d'un "conditionnement" issu des Illuminati lucifériens dont j'ai parlé ailleurs et qui permet de comprendre "spirituellement" la différence entre la science actuelle, et celle plus authentique et spirituelle des anciens. S'affranchir de ce conditionnement c'est être uranien, avoir l'esprit vraiment LIBRE... 

C.G Jung, lui, était vraiment "scientifique" en ce qu'il était humble et rigoureux, mais il était surtout un homme de foi ayant à coeur de réintroduire du sens spirituel à ce qui en avait perdu sous le joug du matérialisme et du judéo-christianisme. Son projet était donc de mener l'homme "A la découverte de son âme" en parlant la langue de son temps... 

Ce n'est pas parce que la science "explore" des domaines dits en spiritualités que soudain elle est devenue spirituelle. Elle a simplement pu ainsi : mesurer son retard. On le sait, Satan ne crée pas, il copie et déforme... Méfiez-vous donc des "contrefaçons scientifiques" du discours spirituel. Ils n'ont ni la même fin de "salut", ni la même "hauteur"... 

Philippe Guillemant le dit : il n'est ni psychologue, ni philosophe. S'il l'était, il n'appellerait pas "conspirationnisme", le fait de revenir sur le passé pour enquêter sur "les causes" qui nous ont mené à "l'aliénation" dont il parle. Sa conférence date de 2018. J'ose espérer qu'à l'occasion de cette pandémie, il voit clairement comme il existe bel et bien des individus qui influencent notre présent pour nous mener dans la direction qu'ils veulent. Il évoque une "résistance du futur", mais ce sont plutôt des esprits archaïques qui ne veulent pas perdre le pouvoir d'infléchir notre réalité. Leur erreur est sans aucun doute de croire que leur argent et leur fortune suffit à cela. Et l'erreur de leurs victimes est de leur donner raison ! C'est à dire, de croire elles aussi que c'est de l'argent et donc du matérialisme que dépendent leur vie.

LE CHRIST ? OU LUCIFER ? UN CHOIX EST À FAIRE

Ici, seul un chrétien peut faire le pari de croire dans le Christ disant : "cherches le royaume de Dieu et le reste te sera donné par surcroît"... Sinon, de la même façon qu'un esprit basique ne comprendra pas pourquoi il recommande de "tendre la joue gauche", il ne pourra jamais expérimenter ce niveau d'expérience de la réalité qui est LE CONTRAIRE DE MATÉRIALISTE !  On ne peut nourrir une pensée luciférienne et aspirer à recevoir la récompense du Christ. Pourquoi ? Parce qu'elles sont diamétralement opposée dans leur finalité. On nous a indiqué le Christ comme "sauveur", si on croit qu'en fait c'est Lucifer qui va nous libérer, voyez-vous le problème ? C'est l'erreur de la "brebis égarée" suivant les égarements de son temps et l'influence "des faux prophètes" contre lesquels le Christ nous a prévenus...

Je trouve en effet curieux qu'il prétende que "les matérialistes ont peur du transhumanisme" alors que "ce projet" est né justement du matérialisme vers lequel s'est orientée la pensée scientifique subissant le même "terrorisme intellectuel" que par le passé inquisitorial. Quiconque apporte des idées vraiment lumineuses aux hommes en fait l'expérience... Ce qu'il rappelle pourtant d'ailleurs en disant qu'être scientifique, à notre époque, c'est : nier l'âme et l'intuition ! Les deux "mamelles" de la pensée spirituelle... On me pardonnera donc si je regarde ces discours de haut, depuis "mon soi" révélé depuis 20 ans ...

Et pourtant, Philippe Guillemant les voit bien les méfaits de cet endoctrinement scientiste avec des jeunes qui croient vraiment être nés du hasard de la rencontre d'un spermatozoïde et d'une ovule, lui même né dans un univers lui aussi issu "du hasard" heureux qui a provoqué le big bang ! Qui a dit que le mot "hasard" est le pseudonyme de Dieu ? Et dans ce cas, pourquoi ne pas recommencer à appeler un chat un chat, à savoir : le Créateur, Dieu ? Rebaptiser la réalité ne donne pouvoir que de tromper les esprits, non pas vraiment de se rendre maître de la réalité... Seul Dieu et celui qui croit en lui peut s'en rendre maître.

Oui, il est de pauvres individus ignorants leur nature réelle sous le poids du mensonge contemporain prêts à aller se faire "vacciner" ou bien se faire "augmenter" par la technoscience. Ce sont elles que j'appelle "les fashion victim"... Victime d'un endoctrinement tout à la fois mercantile et scientiste, à qui la faute ?











dimanche 4 avril 2021

SOCIALISME ET PERVERSION DU CHRISTIANISME

 SOCIALISME ET PERVERSION DU CHRISTIANISME

De Rome à Rome : une même décadence...

 

Comme déjà dit, je n'ai jamais été très politisée... J'avais voté socialiste dans ma jeunesse arguant à une "sensibilité de gauche" qui en réalité pourrait être davantage qualifiée de "chrétienne" s'agissant de protéger les pauvres et les faibles, ce que prétend faire la gauche et le socialisme. Ceux, plus politisés que moi, comme Elisabeth Darras dont le père était chrétien militant communiste avaient pourtant clairement parlé de "trahison" et de "déception" concernant cette gauche là. 

C'est parce que je viens de retomber sur cette chanson de 1966 d'Eddy Mitchell que me revient une anecdote. Nous noterons que ce qu'il dit dans le refrain, "rien est à toi", anticipe le projet de dictature mondiale communiste, d'ailleurs. On entend désormais parler de "l'arnaque au nom légal" qui fait valoir que notre dénomination juridique, les noms et prénoms écrits sur nos papiers, sont comme des "dépôts de marque" faisant de nous, de fait et de longue date, une "auto-entreprise" au service du système capitaliste. Ceci relève d'une ancienne loi maritime toujours en cours pour ce qui est du commerce. Ceci va de paire avec la découverte du fait que nos supposées "nations" sont en réalité aussi des entreprises commerciales déposées au registre du commerce.

On ne nous a pas dit tout cela, mais c'est ce que découvrent "les chercheurs de vérité" de notre époque recommandant de ne pas s'identifier, en tant qu'être humain, à ce nom légal qui n'est pas notre personne souveraine, soit : notre âme incarnée dans un temps précis et une génération.

ANECDOTE...

Elle me revient, car j'ai eu l'occasion de constater, tout de même, que la réflexion personnelle vaut mieux que toute adhésion, aveugle et irréfléchie, à un courant politique. En effet, dans ma jeunesse, je me suis vue conseiller une amie en recherche d'emploi. Je lui avais recommandé de se montrer gourmande pour son salaire, afin de défendre, dans un véritable esprit "socialiste" : la valeur de son poste de travail (pour laquelle je la savais d'ailleurs très compétente). Spontanément, elle allait au contraire diminuer ses prétentions arguant d'un "je suis socialiste". Les bras m'en sont tombés !!! Et je j'ai du lui expliquer pourquoi elle défendait bien davantage "les travailleurs" en manifestant des prétentions de salaire élevée. Précisant : c'est ça être vraiment "socialiste", c'est à dire : du côté des travailleurs face au grand capital.

C'est bien ici que je vois une confusion entre "valeur chrétienne" de nature désintéressée au service de l'humanité et "valeur socialiste" ... Une entreprise étant nécessairement "capitaliste" sinon elle ne serait pas, je vois mal en quoi on défend l'humanité en travaillant pour un salaire d'esclave !

Là est bien "la perversion" de ce courant de gauche, cette "gauche caviar" qui s'empiffre tout en prétendant protéger les faibles et les démunis. Elle surfe en réalité sur une culpabilité toute chrétienne dont elle sait tirer profit.

COMMUNISTE CHRÉTIEN ?

J'ai mis du temps en effet à comprendre pourquoi on était chrétien et pourtant anti-communiste. Je pense qu'il faut être américain, et non pas français, pour mieux le comprendre. En effet, historiquement, les guerres ayant opposés Démocrates et Républicains permettent de revenir à la génèse de cette division. Ainsi ai-je appris très récemment que c'est le parti Démocrate, supposément de gauche, qui défendait la perpétuation de l'esclavage quand les républicains, eux, voulaient l'abolir. On apprend aussi ainsi que le Ku Klux Klan était en réalité une création des Démocrates. Ceci nous explique donc cela...

L'histoire française ne s'est pas écrite de la même façon et ici, se mêle donc, le reliquat du christianisme avec la cause des travailleurs auxquels cette foi chrétienne a demandé de mépriser l'argent, d'être "le serf éternel" des dominants d'une société encore féodale. Mais, au temps de la monarchie, ces dominants défendaient courageusement les valeurs chrétiennes par les armes, (ce qui est l'origine de "la noblesse") ce n'est pourtant  du tout le cas à présent ! Aux USA, on ne méprise pas l'argent, au contraire, ses "icônes" tel un Trump sont des supposés "self made man" ayant su s'enrichir et donc triompher de "la loi du marché". Or, on sait que cette culture d'entreprise nous parle "de la main invisible" qui serait celle de Dieu derrière "la loi du marché". L'"Elu" du capital est, par voie de conséquence : un élu de Dieu ! Cela, pour la mentalité américaine très différente de l'esprit français.

C'est sans doute sous l'influence protestante que "le mercantilisme" d'une Tatcher est devenu une quasi "religion d'état". On comprend dès lors que le monde anglosaxon, sous influence anglaise, ait développé des idées de nature à le faire triompher mondialement, mais bien éloignées d'un véritable "esprit chrétien" tel qu'on le comprend en France. La France est le pays où la "pudibonderie" en matière d'argent reste très présente de par son passé de "fille de l'église".

Voilà donc la réflexion que je voulais apporter à ceux qui s'accrochent désespérément à un "esprit de gauche" qui doit être revisité. Ne vaudrait-il pas mieux qu'ils reviennent à ces valeurs chrétiennes qui, elles, visaient avec sincérité à protéger les faibles et des démunis ? Le mélange des genres entre religieux et politique est bien ce qui trompe les esprits et c'est le Christ, le premier, qui recommandait : "Rendez à César ce qui revient à César et à Dieu ce qui revient à Dieu"... Ceci vous permettra de faire la part des choses afin de ne plus vous laisser diviser par l'idéologie politique qui n'est qu'un moyen pour les gouvernants de vous mener à LEURS FINS.

 EN FRANCE, même les plus "américanisés" comme Eddy Mitchell chantait ça en 1966.  Alors le peuple : surdité ou bien amnésie ? 

Nous ne voulons plus rien de César-Satan-Rome, c'est au Christ que nous devons le salut de notre âme ! Et c'est pour lui que le travailleur souverain travaille, pour nul autre. L'avide et scélérate cupidité parvient à sa propre décadence comme c'était déjà le cas du temps de la décadence romaine dont, de toute évidence, il n'avait pas compris la logique destructrice car esclavagiste et irrespectueuse de l'humain.

Toujours aussi fou, ces romains de fin d'Ere... Nous n'irons pas dans leur folie meurtrière car nous le savons à présent : c'est à Satan qu'ils sacrifiaient les hommes. Ceci n'est désormais plus un secret...

Hier, je regardais un documentaire sur Saint Louis, histoire de me rappeler "la légende française" (même si un Oleg de Normandie remet en cause cette histoire). Il fait partie de "nos mythes" qui ont fondé notre nation. Or, on était roi à l'époque parce qu'on était "fort au combat des armes" et donc courageux... Avec Saint Louis rendant justice sous son arbre (seul roi canonisé), nous voyons cette force mise au service de la justice et de la paix car son règne de 44 ans a marqué un temps prospère pour la France naissante. C'est sa mère qui lui avait inculqué ces vigoureuses valeurs chrétiennes car tel était alors le rôle des femmes : éduquer l'homme a mettre sa force au service d'un idéal élevé. Notre nation a donc mémoire d'une "force mise au service de la justice". Où en sommes-nous à ce sujet ?

La véritable "armure" de ces courageux combattants n'était-elle pas leur noblesse de coeur et leur foi avant tout ? Nos politiques actuels, pour qui tout n'est que vil calcul et sombre manigance, ont-ils encore quelque chose de commun avec ces fondateurs de la nation française ? C'est dans leur profil psychologique même que se lit : la fin de la France.

Cela fait plusieurs années à présent que j'ai pris l'habitude de répondre à ceux qui nous rappellent cette phrase convenue : "Tous les chemins mènent à Rome". Oui, il est bien là le problème... 

PS : et je ne parle pas ici de ces anarchistes archaïques pour qui "Ni Dieu, Ni Maître" comme Edouard Leclerc défendant le port du masque dans ses magasins. Car à ces anarchistes, j'ai toujours dit : "Ni Dieu, Ni Maître" oui, sauf "le dieu pognon, hein ?"... 

Ce qui me fait définir le libéral comme "un anarchiste qui a réussi". Et moi je revendique tout à l'inverse et de longue date "un Dieu et un maître" qui s'appelle : le Christ ! Car comme Bashung le chantait, "ma petite entreprise qui ne connait pas la crise", à l'heure où elle coule, on fait quoi ? On prie le Christ ou bien on dit "amen" à Satan ? 

LE MEILLEUR MOYEN DE PERDRE SES VALEURS, C'EST DE NE PAS LES DÉFENDRE !


Même en revisitant notre histoire officielle, on ne peut nier que les rois d'alors étaient "fanatisés". Ce que nous permet de comprendre Oleg de Normandie, notamment avec ce film qu'il vient de faire paraître sur sa chaîne.


Avant cela, l'historien des religions, Mircea Eliade, soulignait la similitude d'une "tradition chamanique" née en russie avec celle d'Amérique qu'il imputait à de très anciennes migrations...




vendredi 2 avril 2021

ESOTÉRISME ET PHÉNOMÈNE OVNI

 ESOTERISME ET PHÉNOMÈNE OVNI

J’ai souvent souligné, comme l’a fait avant moi Maître Aïvanov, la nécessité pour les voyants et médium, de développer le mental. Pourquoi ? Parce que ma culture est essentiellement « ésotérique » et j’ai souvenir qu’au XIXème siècle, on parlait « des malheureux médiums » ayant des visions plus terrifiantes que constructives pouvant déboucher sur de véritables « psychoses » et relevant par conséquent davantage de la maladie psychique que d’autre chose. La folie, comme quantité de phénomène dits « psy », sont souvent la conséquence de pratique magique. Ce que ne dit bien sûr pas la psychologie actuelle, devenue elle aussi matérialiste, et aggravant le cas de ces gens par la chimie.

J’ai maintes fois souligné que c’est la tournure « matérialiste » de la science, notamment depuis l’éviction de l’astrologie de l’enseignement universitaire sous Colbert, qui a induit, peu à peu, une vision des choses limitées à la matérialité et le physique (hors toute vision « métaphysique » qui est pourtant un fondement de l’authentique « philosophie »). Je parle désormais de « bas du front » tant toute vision réellement « spirituelle » est devenue difficile à l’esprit de notre temps, borné à des considérations matérialistes. Là commence « la perte de l’âme » qui, elle, s’appuie sur les facultés intuitives de l’âme.

Voilà pourquoi bien des fois on m’entend dire « l’âme sait » car elle a la connaissance intuitive. Mais sous la pression des diktats ambiants (pour ne pas parler du « terrorisme intellectuel » exercé par quelques uns), elle a perdu l’habitude de se faire confiance. C’est pourtant bien ici qu’est « la souveraineté » réelle de l’homme.


REVENIR À LA TERRE ET « AUX SCIENCES MÈRES »

Je rapporte par conséquent souvent les choses d’ordre « scientifique » à ce que l’on appelait, « les sciences mères » que sont : l’alchimie, la magie et l’astrologie. On sait que l’alchimie est devenue la chimie, l’astrologie, a muté en « astrophysique » et la magie ? Et bien on la retrouve sous la dénomination « science ». Ce qui crèe une posture mentale ambiguë puisqu’on a rendu cette même science « rationnelle » et « matérialiste » qui rend, comme le dit ce brave monsieur : inintelligible certaines choses aux esprits ainsi formés.

J’ai lu certains scientifiques assez lucides pour évoquer « la magie » de la science qui se fonde sur « une transmission par la formule ». La « formule magique » s’entend ici car oui, c’est du pareil au même.

La conférence de ce monsieur est donc très intéressante parce qu’à ma différence : il a étudié et enquêté sur ces phénomènes. Ce qui le distingue d’autres approches, c’est, comme il le précise qu’il s’y est intéressé davantage dans une « quête de vérité » que dans une fascination pour le sensationnel. C’est bien en effet toute la différence ! Je mets personnellement en doute tout ce qui est trop empreint de « sensationnalisme » car on sait que c’est à l’adresse d’un public naturellement friand d’extraordinaire mais trop superficiel pour creuser ces faits et les interroger.

Voilà pourquoi je rappelais deux critères importants à ne pas perdre de vue pour juger de ces choses : le mal procède par « fascination », le bien procède par « clarification », ce qui apporte : des explications pour comprendre.

Le mal, lui, ne s’explique pas. Il « envoûte » les esprits.


LA « FILLE DE L’ÉGLISE » S’APPELLE HYPOCRISIE

Ainsi ai-je rebaptisé la France, en effet. Les Jésuites-Illuminati sont de longue date derrière la papauté du Vatican pour la défendre. Initié par Ignace de Loyola, ce mouvement secret demandait déjà à ses armées d’adeptes la maîtrise de sa faculté spirituelle. Peut-être que ceci était au départ bien intentionné, mais il faut se souvenir que Machiavel parlait à ceux qui voulaient « garder le pouvoir ». Et c’est bien l’ambition des Jésuites : maintenir le pouvoir temporel de la papauté.

En effet, c’est une chose que de conquérir le pouvoir, c’en est une autre que de le conserver. Et c’est bien dans ce désir de « conserver le pouvoir », un pouvoir tout temporel donc, que s’infiltre la force satanique tant il est vrai qu’il utilise « les failles humaines » pour s’introduire. Or, le goût du pouvoir EST une faille humaine en ce qu’il développe « un orgueil » très éloigné du christianisme d’origine.

Or, bien des discours dits « conspirationnistes » s’en prennent à la franc maçonnerie qui était, de fait, à l’origine anti catholique, mais il s’agit là d’une « opposition contrôlée » comme il est de mode de le dire. Historiquement, on a en effet beaucoup manipulé les individus en jouant d’une appartenance à l’une ou l’autre de ces institutions, tandis qu’il faut considérer que la même force occulte est derrière les deux. Puisque dans les deux cas, ces institutions sont : des instruments du pouvoir.


UN VATICAN LUCIFÉRIEN

Pour se convaincre du luciférianisme du Vatican, il suffit d’observer qu’ils se sont laissé convaincre par la présence extraterrestre au point de créer leur propre observatoire nommé « Lucifer ». Est-ce là « défendre la foi chrétienne » ? S’il était question pour le Vatican de la défendre : il parlerait en bon chrétien comme le fait le monsieur dans cette vidéo. Non, je souligne que c’est depuis l’origine que le Vatican représente un pouvoir temporel impérialiste dont les fins sont politiques et non pas spirituelles. Son rôle a depuis le début été de : récupérer la foi chrétienne (mais aussi païenne) à son profit.

Voilà pourquoi je rappelais récemment que le christianisme naissant était antérieur à ce pouvoir temporel. On vous dira qu’ils se sont convertis et c’est ici qu’il faut se souvenir de Torquemada disant : « méfiez vous des convertis ! ». Derrière ce terme se cache en effet plus facilement : des infiltrés de la force ennemie. C’est le cas du Vatican dans le monde chrétien. Ils se dit que les Jésuites se sont infiltrés dans toutes les contrées, avides d’en connaître les secrets traditionnels et ésotériques pour les voler.

On peut donc supposer que le Vatican n’ignore rien de toutes ces traditions ésotériques et magiques, bien que ses sermons aillent à l’encontre de telles pratiques ! Et a contribué de ce fait à nier ces faits occultes puisqu’ils sont justement les derniers à accepter de supposés « apparitions » ou autres phénomènes. On comprend pourquoi, puisque leur double langage défend la rationnalité scientifique d’une part (condamnant toute pratique ésotérique) mais qu’ils sont bien plus avancés que la moyenne des hommes dans la connaissance de tels secrets !


ESOTÉRISME CHRÉTIEN

Voilà pourquoi notamment je rappelle qu’il existe « un ésotérisme chrétien » n’ayant pas pris le chemin matérialiste indiqué par le catholicisme et s’étant de ce fait écarté de ces vues, tout en restant chrétien et revenant aux fondements réels et spirituels du christianisme. Toute jeune déjà, j’avais noté comme le point de vue catholique induisait « énergétiquement » davantage de ténèbres que de lumière. Pour ceux qui sont doués de perception, c’est notable. Mais ces « ténèbres » relevaient davantage de « la vacuité spirituelle » que d’un monde démoniaque. C’est davantage d’une obscurité psychologique bornée à des vues matérielles et physiques dont je parle. Les conseils de ces religieux vous mènent en effet davantage à respecter l’ordre matériel des choses induit par le pouvoir en place, qu’à le transcender. Quand bien même toute personne lucide ne peut qu’observer une décadence réelle, jamais vraiment pointée – ou si peu - par les catholiques.

J’ai déjà dit comme ma suspicion personnelle est née de la façon dont le catholicisme traite l’astrologie comme « science du démon ». Lorsqu’on est praticien de cette discipline et que l’on accède à ses lumières, on ne peut que mettre en doute une telle affirmation. Je fais noter aussi que ce discours n’a pas toujours régné chez les chrétiens puisque l’on a connu des papes pour pratiquer l’astrologie.


LA NÉCESSITÉ DE LA PRATIQUE ASTROLOGIQUE

En effet, si j’en juge à ma cousine acquise à ces thèses extraterrestres ou tout du moins les explorant, je dois souligner que bien qu’elle s’intéresse à « l’achéo-astrologie », c’est une chose que de connaître ces faits de l’extérieur, comme un « héritage culturel » et c’en est une toute autre que d’en avoir : LA PRATIQUE.

Il faut pratiquer et évoluer avec cette science pour prétendre en avoir une connaissance intime car c’est cette pratique elle-même qui nous éclaire pourvu qu’on y soit bien formé par un astrologue authentique tel que moi. J’ai en effet pointé ces dernières années les « dérives new ageuses » de certains se prétendant astrologues et je ne peux suivre « leur dérive » car je suis réellement « ancrée » dans les racines de notre tradition.

Le fait d’y être réellement « ancrée » comme je le dis, nous met à l’abri des diverses emprises « scientistes » dont notre époque est l’objet via la propagande mondiale, la technologie et la science. Et c’est ici que je donnerai bien des cours d’épistémologie à ce fameux Serge Bret Morel récupéré par les zététiciens pour détruire l’astrologie ! Cela, je le souligne, après qu’il ait, comme moi, reçu ses bienfaits à l’âge adolescent pour sa construction psychologique. Quelle ingratitude me dis-je ! Quelle trahison d’Uranie… Certes, elle ne nous enrichit que spirituellement, à la différence de ceux qui doivent le rémunérer pour ce travail malhonnête. C’est le même travail que celui des médecins actuels « vendus » au système et reniant de ce fait le serment d’Hippocrate puisque je rappelle qu’à l’origine pratique médicale et astrologie étaient liées.


CONSPIRATIONNISME ET « LIVRE JAUNE »

Hier, j’écoutais une vidéo faisant la lecture de ce livre prétendant nous révéler « des secrets » mais, en réalité, enfumant les esprits. C’est pourquoi je rappelle qu’une bonne manipulation mêle toujours une part de vérité pour mieux faire avaler un mensonge. Ce livre en est un bel exemple. Je l’avais croisé mais laissé rapidement tombé du fait même que la propagande extraterrestre qu’on y trouve ! Idem pour Urantia, d’ailleurs. Certains sont parvenus à des vues conspirationnistes via ce livre et ce sont eux donc qui attendent non pas « la révélation » (de l’Apocalypse) mais « la divulgation ».

Voilà pourquoi je m’affranchis de ces gens en rappelant que c’est mon statut et ma pratique d’astrologue qui m’ont conduit à la suspicion, puis au conspirationnisme au sein duquel, je « fais le tri ».

Les croyants de l’ufologie, eux, persistent à penser que tout ceci nous est caché tandis qu’un peu de lucidité suffit pour voir bien au contraire comment cette « propagande » fuite à présent de partout ! Dans les livres, les films et maintenant « entre croyants » ! J’ai souligné aussi récemment le fait que les pays les plus acquis à cette théorie extraterrestre étaient la Russie et la Chine : les 2 pays où l’on a le plus radicalement exclu toute pratique spirituelle (répétant les persécutions de l’inquisition (ce qui « signe » le crime de mon point de vue) pour ne plus enseigner que des vues matérialistes. Car oui, ceci va avec cela : plus on borne votre esprit à des vues matérielles, plus on peut vous vendre « un extraordinaire » lui aussi d’ordre matériel, technologique et scientifique. Evidemment puisque toute considération sur l’invisible et l’au-delà est exclue de cette vision bornée des choses !

Par ce moyen, on vous coupe donc de tout ordre « transcendant » pour le remplacer par une sorte « d’invisible matériel ».

Il est un fait quoi qu’il en soit que concernant « les vrais secrets », ils sont bien davantage protégés par le refus de savoir et l’incrédulité humaine que par quoi que ce soit d’autre. Il suffit d’évoquer la pédocriminalité désormais « industrielle » pour en prendre la mesure… Tant que ceci ne concerne pas l’homme moyen personnellement : il s’en moque, le dénie et ne s’y intéresse pas. On ne veut pas savoir ce qui est trop dérangeant. Voilà la réalité de la nature humaine. C’est bien pourtant la pédocriminalité le vrai « danger » du monde, et non pas d’hypothétiques extraterrestres.


TRADITION ET SUPERSTITION

Evidemment, par le passé, la certitude de l’existence « des esprits » induisait aussi beaucoup de superstition et d’irrationalité. Ca n’était pas  parfait et je pense que la juste approche reste toujours dans l’équilibre et le juste milieu. Si nous avons clairement fait des progrès dans une vision plus « rationnelle », cette rationalité ne doit pas non plus devenir une « limite » à notre entendement. C’est bien pourtant ceci qui nous est inculqué : s’intéresser aux domaines dits « paranormaux » vous conduit vite à être traité de fou, de « perché », et sentir le soufre dans la société française actuelle.

C’est, en tout cas, pour toutes ces raisons que je défends l’astrologie qui est précisément à la jonction de ces 2 visions favorisant tant l’approche du cerveau gauche que du cerveau doit, c’est à dire le mental rationnel et l’autre, plus « magique » (encore que l’on a désormais une explication « scientifique » de l’influence des astres via la théorie quantique).

La pratique de l’astrologie favorisant l’union du cerveau gauche au cerveau droit, permet l’accès et le développement du « mental intuitif » lequel se distingue du mental occupé à la résolution de problèmes tout pratiques et matériels. Lequel devient encombrant lorsqu’il tourne à vide, faute d’avoir « le sens de tout cela ». Ce qui conduit certains individus à renier le mental et le traiter comme « cause de tous les maux » car en réalité : ils ne savent pas en faire bon usage. Il s’agirait pourtant d’utiliser notamment les techniques de méditation permettant de le faire taire, ou tout au moins, le mettre en sourdine. Sinon, nous sommes d’accord, ce mental là peut rapidement devenir ratiocineur et ergoteur, coupeur de cheveux en 4, et pénible pour tout dire car s’embrouillant ainsi plus qu’il ne nous éclaire d’une quelconque compréhension.

On le voit clairement avec la pandémie actuelle comme ceux qui s’accrochent aux informations contradictoires de la télévision se retrouvent plus « perdus » qu’éclairés. Voilà bien l’oeuvre du mauvais mental. Si l’on a encore un peu d’instinct et de bon sens : on coupe sa télévision !

Quoi qu’il en soit, réécoutant le Livre Jaune (je n’ai pas encore fini car il y en a pour 6 h) : j’ai vu « la source » de tous les mythes circulant actuellement dans les milieux new age : le conte de St Germain, les Annunaki, etc.

J’avais pourtant déjà épinglé un livre audio qui circulait aussi, promu par une certaine « Marie » reçue chez Tepa et offrant cette vision du monde selon laquelle nous aurions génétiquement été créés par des extraterrestres pour être leurs esclaves. Pour un jeune n’ayant jamais reçu aucun enseignement chrétien à la base de son parcours sur cette terre, on conçoit que ceci devienne facilement pour lui : une vérité évidente ! Et pour cause, notre développement scientifique actuel rend bien plus crédible une telle thèse que certaines histoires à dormir debout du christianisme « romancé », jusqu’au « miracle » auquel on ne croit plus guère.


SCIENCE FICTION ET NOUVELLE RELIGION DU « COVIDISME »

Mais je fais valoir qu’il y a eu tout un courant littéraire nommé « science fiction » car la science aussi peut favoriser des « délires imaginaires » !!!! Et je soulignais encore récemment que, bien que l’on vous parle de « science », comme s’il s’agissait là de « certitudes établies » incontournables, là encore vous êtes relégué, si vous n’êtes vous-même scientifique, au rang de « croyant » car vous ne pouvez que croire, sans pouvoir le vérifier, ce que les scientifiques vous disent.

L’académisme scientifique est donc devenue la nouvelle papauté, jetant des anathèmes et vouant aux gémonies ce qui ne s’aligne pas sur « son dogme ». Il faut en être conscient. Les médias peuvent être vu comme « les grands prêtres » nouveaux « maîtres de la vérité » (luciférienne). J’ai déjà pointé le fait que nous sommes passé de « la vérité catholique » à « la vérité cathodique », avec la télévision…

Etant issu de l’université, bien peu de ces scientifiques ont suffisamment de génie pour revisiter ce qu’ils apprennent, la plupart ne font que : répéter comme des perroquets ce qu’on leur enseigne. Il faut pourtant que ces dits scientifiques s’ouvrent à la spiritualité pour constater comme cette science n’est bien souvent qu’une « redite » (parfois pervertie) de ce qui était enseigné en spiritualité. On en a simplement changé la terminologie et le vocabulaire.


CABALE ET MAGIE

Idem, on parle à présent en politique de « cabale » termes qui existe de longue date, d’aussi loin qu’il a été question de complot ou de conspiration (ce qui, historiquement, n’a jamais cessé) on a employé le mot « cabale » passé dans le langage commun. Or, ce terme fait référence à « la kaballe » qui est aussi un système magique issu de la culture juive ! Là encore, donc, il y a confusion entre pouvoir politique et magique. De même pour le mot « machiavélisme » se référant à l’intelligence perverse d’un Machiavel enseignant aux détenteurs du pouvoir à : le conserver ! Cela, par delà tout principe moral. Car, selon cette pensée « la fin justifie les moyens » devise qui est celle des Jésuites justement. Tous les moyens, mêmes les plus criminels, sont bons pour préserver le pouvoir temporel du pape.

Et, on s’en doute dès lors : même les rituels sataniques ! Ou : quand Jesus lui-même obéirait à Satan pour mieux converser la foi chrétienne ? Voyez le problème…

Non, l’histoire chrétienne nous parle : « de la tentation du désert, où Jesus rencontre Satan » et c’est s’en souvenir que d’être chrétien.


TRADITION ET ÉVOLUTION

Incarnant, même si j’ai « innové » en ce domaine, la Tradition Astrologique, je suis bien placée pour dire que c’est en revenant « aux racines » de la connaissance qu’on a le plus de chance d’en éviter « les dévoiements » actuels.

Ainsi est-ce en revenant à la réincarnation de nos premiers philosophes tels Platon et Pythagore que je revisite « une tradition » qui avait été pervertie plus tardivement par le dogme chrétien catholique. Ils avaient alors, -et d’autorité !-, rayé la réincarnation du dogme chrétien au point que selon moi on ne peut plus comprendre le véritable message du Christ. Et pourtant, pour souligner ce fait, je rappelais que c’est Jesus lui-même qui avait reproché « aux docteurs de la loi » de : ne pas donner les clés !  Il s’agit de la clé de la réincarnation, bien entendu !

C’est en tout cas ce qui me fait dire que lorsqu’on est pleinement « imprégné » des fondements de notre réelle tradition spirituelle occidentale, on se laisse moins facilement influencer par le discours ambiant. J’ai pourtant eu des élèves eux-mêmes prétendant se former à mon école mais venus de la psy pour s’insurger en disant : « mais à notre époque, on ne parle plus de démon ! »… Et oui, moi j’en parle encore dans la lignée d’un Denys l’Aéropagyte parlant du cheminement de l’homme sur cette terre, sous l’influence tout à la fois des anges et des démons.


ETERNITÉ ET MODES TEMPORELLES

Et pourquoi notre époque n’en parle plus alors qu’évoquant « la spiritualité » nous parlons aussi « d’éternité » ???? Le point de vue sur l’éternité a mis à jour « des vérités » d’ordre transcendant qui ne suivent pas « les modes » qui elles, sont très temporelles. La spiritualité authentique, dès lors, est consciente des « particularismes » culturels dû au lieu où elle se pratique dans le monde, mais est consciente que ce n’est qu’un moyen particulier d’accéder à un même « universel ». S’il y a spécificité « spatiale et temporelle », il s’agit dans tous les cas de les dépasser pour viser un même universel et l’éternel.

Quelle connaissance mieux que l’astrologie nous permet cet accès ? Elle s’intéresse au ciel éternel que les grecs appelaient « le monde pur » en ce qu’il obéïssait à un mouvement bien réglé facilement appréhendable, car mesurable, par les hommes. Qui dira sérieusement que le ciel a changé ? Non, c’est notre faculté à le connaître et l’appréhender qui a changé. Pas le ciel en lui-même !

C’est donc notre vision et notre interprétation des phénomènes célestes qui a changé bien plus que ces phénomènes eux-mêmes !


NEPTUNE, LA FOI, LA CROYANCE ET LES MODES

Je n’ai pas étudié le thème de ma cousine en profondeur, mais j’ai sa date de naissance qui me permet de mieux comprendre, bien que nous ne nous connaissions pas encore. En effet, on trouve dans sa carte du ciel un Neptune R en Scorpion au Noeud Sud.

Or, c’est bien Neptune qui a trait « aux croyances » mais aussi à la faculté médiumnique dont elle se recommande. Comme si c’était « la médiumnité » qui permettait de savoir la vérité. Et bien non ! Puisqu’elle relève d’un psychisme susceptible d’être victime et « influencé » justement. Le monsieur du documentaire a plusieurs reprise parle de « suggestibilité »… Or, c’est ce que produit l’hypnose.

A nouveau, nous voyons comme il est important d’être humble et se savoir éminemment « influençable" . C’est cela qui peut nous préserver de ces mauvaises influences justement. Notre seule véritable « liberté » est donc au minimum de choisir qui ou quoi nous influence. Tandis que si l’on s’enferre et s’entête dans ces illusions de façon égotique, on tombe dans le piège satanique de l’orgueil qui est un autre piège spirituel.

J’ai eu affaire à des esprits me demandant de quelle planète je venais, ce qui m’a permis immédiatement de les classer comme démoniaque. Le seul bon sens suffit à comprendre que :

S’il s’agissait d’un esprit de lumière, il ne me poserait pas la question, mais m’informerait sur ce sujet. Si tant est d’ailleurs qu’il considère la question comme importante, ce dont je doute. Non ?

En effet, les croyances, c’est un peu comme les goût et les couleurs : ça ne se discute pas. Parce que c’est en discuter qui a donné lieu à toutes les guerres de religion et autres « chinoiseries théologiques ». Ce n’est donc que l’individu lui-même, en cheminant humblement vers une quête de vérité qui peut, grâce à ses facultés mentales, son bon sens et sa logique, corriger ses croyances erronées. Personne ne pourra libérer un individu de ses illusions que lui-même. Et c’est cela être réellement « humble » face au mystère de la vie…

J’ai parlé de mon propre Neptune R au carré des nœuds (et non pas au NS) qui m’a permis de faire ce travail car pour ma part, c’était « ma croyance romantique » qui m’avait fourvoyée par le passé. A chacun donc de faire honnêtement « ce travail de délivrance ».

Quoi qu’il en soit, ceux qui ne sont peut être pas encore assez « humbles » pour se savoir éminemment « suggestionnables » et donc « manipulables » ont pourtant actuellement le spectacle de ces zombies effrayés et masqués déambulant dans les rues à l’occasion de cette pandémie pour juger de ceci. On voit clairement à quel point un discours tout à fait mensonger peut néanmoins prendre totalement le pouvoir sur des individus fragiles et de là, changer la réalité et notre rapport au monde. C’est exactement le même phénomène avec les OVNIS…

Et on peut mesurer l’incidence eschatologique de tout cela quand précisément on observe que chez certains ce qui devrait relever de « la révélation » de l’Apocalypse s’appelle en réalité « divulgation » d’une présence extraterrestre.

Personnellement, après avoir écouté la fameuse « Marie » nous parlant de ces manipulateurs généticiens facho et esclavagistes qui vivraient aux confins de l’univers, ma première réaction a été de dire, pas la peine d’évoquer les extraterrestres, les Annunaki et Nibiru, on a déjà les mêmes ici avec les nazis !!! Lesquels, c’est un fait, étaient plus versés dans la magie noire qu’autre chose.

Quoi qu’il en soit, oui, ceci est une menace pour l’âme glissant vers la soumission à un monde plus démoniaque que libéré spirituellement. J’ai récemment vu chez Janrock une vidéo où l’on voit clairement « un démon », associé à la recrudescence des pratiques de sorcellerie chez une jeunesse américaine perdue spirituellement. On ne saurait donc trop mettre en garde sur ces questions…

Je rappelle donc que parlant « d’illusion » nous parlons du monde astral et que c’est : le mental qui peut nous permettre de nous en affranchir. Il existe « un haut astral » (vision divine, lumière) et « un bas astral » (vision infernale, démon)… Les pratiques magiques de sorcellerie ne mènent qu’à l’inféodation au bas astral, nulle part ailleurs… Sur ce chemin, l’issue est : l’enfer. A l’inverse, via le haut astral des pensées bonnes et élevées, on accède à la pureté de l’état paradisiaque. C’est à quoi invite le christianisme authentique exigeant de nous : la vertu et la pureté.

Le christianisme est donc bien, comme je le dis souvent : une simple hygiène mentale protégeant des mauvais esprits qui nous influencent sur la mauvaise voie (nos démons et mauvais génies)… Celui qui m’affirme que le Christ va revenir dans un vaisseau spatial doit par conséquent recommencer à pratiquer cette « hygiène mentale » pour voir l’incohérence de ses vues et demander humblement l’aide de « l’Esprit Saint » (sain) à cette fin… Parce que personnellement, les bras m’en tombent d’entendre de telles aberrations ;-) Et comme C.G. Jung en son temps, c'est à dire lors de la montée du nazisme, je ne peux que relever "un abaissement du niveau de conscience" dans la collectivité... Ce qui, je le précise toutefois, relève de pratiques de magie noire... 

J'ai ri une fois d'un contact FB qui voulait me vendre du commandant Ashtar... Face à ses arguments, je lui ai répondu que : "j'en parlerai à mon cheval..." Et j'ai précisé : "il s'appelle Pégase..."

J'ai néanmoins mis en garde aussi contre ces Saint Thomas : qui ne croient que ce qu'ils voient. En disant bien, à l'heure de photoshop et des Hologrammes : on pourra vous en faire voir !

...  Remettez donc vos classiques à jour...

 

 

COMME TOUJOURS, JE N'ABORDE PAS LES SUJETS ICI SANS CONSCIENCE DES FAITS...

On verra dans cette vidéo, à la fin, que la question des OVNIS est bel et bien cruciale et à l'actualité aux USA. Voilà pourquoi je crois plus important de souligner que les USA sont surtout un des hauts lieux du satanismes où se sont "réfugiés" les savants fou nazis pour y être recrutés. C'est dans le monde anglo-saxon qu'un Aleister Crowley a fait le plus d'émules jusqu'à Anton Lavey qui a ouvert la première église de Satan aux USA, prétendant avoir les mêmes droits de liberté de culte que les chrétiens car la loi américaine favorise la multiplication des églises et leurs droits. C'est donc bien sur le plan démoniaque qu'ils sont les plus avancés avant de l'être sur le plan technologique ! 

On peut en effet s'interroger sur le fait que les supposés "abductés" ne se trouvent qu'aux USA ! Si les extraterrestres s'intéressent à la planète entière, pourquoi se centrer sur le pays le plus puissant susceptibles de s'opposer à eux ? Encore une fois : le sens logique permet certaines déductions, non ? Côté sataniste, on sait que le MK Ultra visant à se soumettre les consciences y est couramment et de longue date pratiqué avec notamment l'implantation "de faux souvenirs".

Comme nous avons vu plus haut la vraie nature de la propagande extraterrestre, ceci ne doit pas être oublié. Outre le fait que l'histoire d'un Nicolas Tesla est là pour nous apprendre comme bien des découvertes scientifiques ont été cachées et leurs inventeurs parfois tués, ce qui permet de comprendre que sans aucune "aide extraterrestre" le génie humain a ouvert des portes de progrès qui n'ont débouché sur rien encore, par la faute des satanistes qui ne voyaient que leur intérêt personnel et non pas celui du genre humain dans son entier.

Elle parle des dernières déclarations du Pentagone à la fin de cette vidéo et aborde "le piège du socialisme" qui en prétendant viser une plus grande "égalité sociale" favorise en réalité l'appauvrissement de tous... Je suis allé au Vénézuela : je le confirme, le pays est totalement laissé à l'abandon... Mais c'est aussi parce que le capitalisme n'a jamais été "patriote" au sens de la défense des intérêts d'un pays. Si le capital ne rapporte plus grâce à une main d'oeuvre à bon marché : il vole vers d'autres cieux plus propices. J'ai connu aussi la Hongrie post chute du mur : il fallait des mois pour recevoir l'unique machine à laver produite et en vente dans les supermarchés. Nous étions certes très loin de "la société de consommation", mais ceci m'a conduit à penser que c'est dans le juste milieu qu'est le bon chemin comme le disait de Gaulle : ni les excès du communisme, ni ceux du capitalisme.

 

 

ET POUR FINIR :

Une jolie musique celtes pour élever et purifier les âmes... Que la paix soit avec vous en ce week end Pascal qui invite les chrétiens à faire renaître la flamme de la foi et du christ intérieur pour lutter contre ces forces adverses à l'humanité.  Prenez et écoutez tous, ceci est ma vibration celtes qui n'a rien à voir avec la bassesse, la vulgarité et la brutalité actuelle...

https://www.youtube.com/watch?v=BiqlZZddZEo 

Et que votre âme devienne d'anges heureuse...

JE L'AI DÉJÀ DIT : JAMAIS LE MESSAGE DU CHRIST N'A ÉTÉ D'UNE TELLE ACTUALITÉ

C'est lui qui nous a invité à savoir et connaître la vérité la mettant en relation avec LA LIBERTÉ, que cette propagande liberticide menace car c'est bien tant par une dictature qu'un génocide que nous sommes menacés.

Il est indigne pour celui qui a foi dans le Christ de céder à l'intimidation des psychopathes au pouvoir. Souveraineté et dignité sont la marque du Chrétien qui n'est esclave que de la foi en celui qui lui a promis la liberté, à nul autre !   

Est-il raisonnable de nier Satan tandis qu'on sait que toute la pédocriminalité se justifie par des sacrifices à cette entité à laquelle, les satanistes, eux, croient ? Un authentique chrétien ne peut se voiler la face à l'égard du mal car le nier, c'est obéir à Satan... 

 

 

PS : on ne m'a censuré ni la chaîne Youtube, ni celle des podcasts, mais tandis que j'avais trouvé un site marchant très bien pour convertir les MP3 en vidéo, très "curieusement" Google trouve soudain cette application trop "dangereuse" et la bloque. Voilà bien encore une "censure masquée" qui nous oblige à redoubler d'astuce pour faire passer nos messages...

J'en ai averti le créateur de l'application, il m'a répondu : "rien à faire, Youtube fait ce qu'il veut"... 

 DOIS-JE RAPPELER DONC L'IMPORTANCE DE PARTAGER LES PUBLICATIONS DU BLOG OU AUTRE À CEUX QUI NE FONT QUE LES LIRE ET S'EN INFORMER ET NE SONT DONC PAS CONSCIENTS DES CENSURES SUBIES ? NON ! C'EST VOTRE DEVOIR À VOUS ! 

 

COMMENT FAIRE CONFIANCE AUX MÉDIAS LORSQU'ON EST INFORMÉ DE LEURS TECHNOLOGIES LEUR PERMETTANT DE FAIRE DIRE N'IMPORTE QUOI A TOUTE PERSONNE CONNUE ? Encore une fois : il n'est plus temps de croire ce que vous voyez, il est temps de vous respecter et de croire ce que vous ressentez... 

"Et il lui sera donné le pouvoir d'animer les images" est-il dit dans l'Apocalypse...

La foi : c'est la force de l'âme, ce n'est pas la crédulité...

 

 

BONUS : LA PROCHAINE INTERVENTION DE MACRON ?


 

Soutenez L'ECOLE DU MILIEU DU CIEL sur Tipeee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'INSCRIPTION A L'ÉCOLE SE FAIT À TOUT MOMENT DE L'ANNÉE

ICI POUR S'INSCRIRE AUX COURS D'ASTROLOGIE KARMIQUE DE LAURENCE LARZUL